Rencontres sur fond de Jane Austen

J’ai découvert Marie Vareille grâce à son roman « Je peux très bien me passer de toi », qui m’a beaucoup plu. Cette comédie romantique pas si légère qu’il n’y paraît m’a fait découvrir une auteure positive, avec un style drôle et tendre. Je recommande d’ailleurs ce roman parmi les 3 feel good books de mon article « Quel feel good book pour vos vacances? » (En ligne sur mon blog). Quand j’apprends qu’une courte nouvelle de 16 pages nous permet de retrouver les deux héroïnes de cette belle lecture, je n’hésite pas une seconde et j’entame ma lecture.

L’histoire : Cette nouvelle nous raconte la rencontre des deux amies Chloé et Constance, avant les événements du roman. On y assiste donc à la rencontre de ces deux jeunes femmes très différentes dans un club de lecture. La douce Constance et l’élégante Chloé vont s’opposer au sujet de l’auteure Jane Austen, et cela marquera le début de leur amitié…

Mon avis : Cette nouvelle est sympathique mais ne peut se lire indépendamment du roman. On y retrouve le style doux et plein d’humour de l’auteure et les deux héroïnes emblématiques et attachantes de « Je peux très bien me passer de toi ». La construction de ce court récit est également la même que celle du roman, puisque l’on alterne entre le point de vue de chacune des deux héroïnes. Cela amène de l’humour  et nous permet de mieux comprendre chacun des personnages. Je pense que les lecteurs fans du roman s’y retrouveront et passeront, comme moi, un bon petit moment. Mais petit bémol, la nouvelle reste très fidèle à l’esprit du roman et par conséquent, les personnages y sont peu développés et certains évènements  sont peu expliqués. On a l’impression que l’histoire est incomplète, ce qui est un peu le cas puisque le roman en constitue la suite. J’ai également regretté qu’il n’y ait pas vraiment de fin à l’histoire : on suit selon deux points de vue leur première soirée au Club de lecture et leur rencontre, mais j’aurais aimé un troisième chapitre dans lequel on assisterait à leur deuxième soirée dans ce Club et au véritable début de leur amitié.

Malgré quelques imprécisions et petits défauts, « Chloé, Constance et Jane Austen » reste une courte lecture agréable pour les fans de Marie Vareille dont je vous invite à découvrir les romans. Ils y retrouveront tout ce qui fait le charme de cette belle auteure, et prendront du plaisir à retrouver ses charmantes héroïnes. Mais pour les autres, je suggère de commencer à découvrir cette auteure douée avec l’un de ses romans, comme le magnifique « Là où tu iras j’irai », sorti récemment, et pas avec cette petite histoire, sous peine de passer à côté de l’univers de cette écrivaine.

L’info en plus : Si vous voulez lire une autre nouvelle de cette auteure, je vous suggère « Question de timing », parue durant l’été 2016 dans le magazine Elle et toujours disponible sur le site de celui-ci. Je ne dévoilerai pas l’intrigue pour ne pas gâcher la surprise mais cette nouvelle est courte et percutante, elle a réussi à m’émouvoir en très peu de temps avec son dénouement surprenant et très tendre. Elle est à mon avis un bon point de départ pour entrer dans l’univers romantique de Marie Vareille.

« Chloé, Constance et Jane Austen », par Marie Vareille, éditions Charleston (2015), disponible en téléchargement gratuit sur Amazon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :