Un coeur très froid

Même si j’ai eu un avis assez mitigé en lisant Angie, un thriller à paraître de Karin Slaughter, j’ai voulu donner encore une chance à cette auteure puisque j’avais apprécié son précédent roman « Pretty Girls ». C’est pourquoi, quand j’ai découvert qu’une nouvelle inédite et totalement indépendante de ses autres livres était disponible en téléchargement gratuit, je n’ai pas hésité à la découvrir. Ce fut malheureusement encore une déception pour moi.

L’histoire 

Pendant vingt ans, Pam a été une femme loyale, honnête, folle amoureuse de son mari John – mais incapable de lui dire non. Elle a tout supporté, y compris son attitude pitoyable quand leur fils est décédé dans un accident de voiture, jusqu’à ce qu’il la quitte pour une autre. Tandis que John refait sa vie et devient richissime, Pam conserve son modeste travail d’enseignante, jusqu’au jour où John l’appelle : atteint d’un cancer, il va se faire cryogéniser. John veut qu’elle soit là au moment où il va mourir…

Mon avis 

Le résumé me semblait extrêmement prometteur, il annonçait une certaine tension psychologique comme je les apprécie dans les thrillers. Je me suis donc lancée avec impatience dans les 40 pages de cette petite nouvelle. Au début, j’ai été aisément séduite puisque l’auteure prend le temps de nous intriguer dès les premières lignes, avant de nous décrire sous forme de flash backs le passé de Pam avec son cruel époux John. La mise en contexte est réussie, et j’ai su ressentir des sentiments pour les personnages en très peu de temps. 

Mais voilà le moment où Pam rejoint John sur son lit de mort. Le moment du retournement de situation tant attendu, qui aurait fait d' »Un coeur très froid » une excellente nouvelle à chute comme celles de Karine Giébel. Le moment des trois petits points accrocheurs promis par le résumés. Et alors? Et alors rien. La tension montait, je m’attendais à une fin violente et surprenante, que je n’aurais pas vu venir. Cela n’a pas été le cas, puisqu’au moment du final, tout le suspense retombe comme un soufflé et nous découvrons seulement une pirouette décevante, pas à la hauteur de la qualité du reste de l’histoire qui semblait pourtant prometteuse. Une déception totale. 

En résumé

« Un coeur très froid » était très bien parti pour être une bonne nouvelle à chute comme savent si bien les réussir les auteurs de suspense. Cette petite histoire a une grande qualité : celle d’exister par elle-même, sans sembler incomplète ou trop rapide, comme c’est souvent le cas des courtes nouvelles. Mais voilà, le final n’a pas été à la hauteur de la tension psychologique accumulée au fur et à mesure. Je n’ai pas du tout compris où l’auteure voulait en venir avec ce dénouement un peu absurde, tout comme avec le thème de la cryogénisation qui me semble d’ailleurs tiré par les cheveux.      C’était bien parti, mais cette nouvelle n’a finalement pas su me réconcilier avec Karin Slaughter, une auteure qui m’a valu deux déceptions successives. La prochaine fois, je passerai sans doute mon chemin… 

Un coeur très froid, par Karin Slaughter, aux éditions HarperCollins, collection Noir, 2017, disponible en téléchargement gratuit.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :