Et j’ai choisi de vivre

Marilyse Trécourt est une auteure issue de l’auto-édition que je désirais découvrir après en avoir eu différents bons échos sur la blogosphère. J’ai eu la chance qu’elle me fasse parvenir pas moins de quatre de ses six ouvrages en service presse! Toutes ces critiques arriveront dans les prochaines semaines sur le blog. J’ai commencé par son dernier roman « Et j’ai choisi de vivre » et je tiens à vous faire partager mon enthousiasme pour cette auteure et ses oeuvres! 

Merci à Marilyse Trécourt pour l’envoi de son roman via le site Simplement Pro. 

L’histoire

« — Allô, pouvez-vous envoyer une ambulance ? C’est pour mon mari. Il… il est inconscient. »
Alice et Maxime avaient un rêve : s’installer au Etats-Unis pour ouvrir une boulangerie en plein cœur de Manhattan. La vie les a exaucés, même au-delà de leurs espoirs.
Jusqu’au jour où le cauchemar commence. Maxime est retrouvé inanimé, souffrant d’un traumatisme crânien. Que lui est-il arrivé ? Pourquoi Alice est-elle suspectée, alors qu’elle l’aime depuis leur premier regard ? Que cherche-t-elle à cacher, au péril de sa propre vie ?
Une histoire qui sonde les secrets qui sommeillent au fond de nous, ceux que l’on ne se pardonne pas, ceux qui reviennent nous hanter alors qu’on les croyait enfouis dans les cendres du passé.
Dans ce cinquième roman, Marilyse Trécourt conjugue suspense et émotions, amour et mensonges, sacrifices et culpabilité, tout en vous posant une question : et vous, avez-vous choisi de vivre ?

Mon avis

Il s’agissait du premier roman que je découvrais de cette auteure, et j’ai été entièrement conquise! Avec « Et j’ai choisi de vivre », Marilyse Trécourt nous livre une belle histoire d’amour sur fond de suspense, un mélange entre thriller psychologique et romance que j’ai beaucoup apprécié. De pareils mélanges de genre sont souvent hasardeux, mais pas ici! L’auteure développe avec autant d’efficacité chacun de ces deux aspects.

En effet, le côté thriller est bel et bien présent puisque le roman est construit sur un mystère principal et obsédant : qu’est-il arrivé à Maxime? Meurtre ou accident?  Grâce à ce suspense, le roman devient addictif et on a envie de le lire encore et encore pour découvrir la vérité, qui est loin d’être évidente à trouver et que je n’avais pas vu venir.

La romance, quant à elle, est présente à travers la belle et émouvante histoire d’amour entre les deux protagonistes principaux, qui nous est décrite via des flash back. Je me suis prise d’affection pour ce couple , en particulier pour Alice, une héroïne forte et déterminée, mais pourtant rattrapée par les secrets de son passé… Marilyse Trécourt prend son temps pour développer la psychologie de cette héroïne, à travers une narration à deux voix : la sienne, et celle de son ami et avocat Bradley qui ne sait plus ce qu’il doit croire. Grâce à ce procédé intelligent, l’on s’attache énormément à elle, tout en se demandant si elle est vraiment ce qu’elle prétend être.. Cette interrogation est savamment entretenue par des fausses pistes disséminées de part et d’autre du récit.

Ce que j’ai vraiment apprécié dans ce roman, c’est l’écriture quasi cinématographique de Marilyse Trécourt, qui fait la part belle aux descriptions de la ville de New York. J’y ai aussi retrouvé de savoureux petits clin d’oeil à ses précédents roman, et c’est quelque chose que j’apprécie beaucoup en tant que lectrice! L’auteure n’a rien à envier à des maîtres du genre comme Guillaume Musso et Marc Levy, qui sont eux aussi très doués pour développer de belles histoires d’amour sur fond de secrets. Et ici, les secrets sont bel et bien présents puisque les personnages ne sont pas vraiment ceux qu’ils prétendent être. Chacun a des choses à cacher et est rattrapé par les fantômes du passé… Cela donne lieu à une lecture accessible et passionnante, qui vous entraînera à sa suite jusqu’à la dernière page même si vous n’êtes pas un grand lecteur.

Il reste néanmoins un petit bémol qui fait que je n’ai pas eu pour ce roman le coup de coeur que j’aurais cru! J’ai trouvé que l’intrigue usait parfois de certaines grosses ficelles un peu trop évidentes, et que certains rebondissements n’étaient pas vraiment crédibles. J’aurais aimé qu’ils soient amenés plus en finesse et de façon moins abrupte. Malgré cela, j’ai vraiment eu un faible pour le dénouement, qui est à la fois beau et surprenant. 

En résumé

« Et j’ai choisi de vivre » a été une très bonne lecture pour moi, puisque ce roman m’a permis de découvrir la plume d’une auteure talentueuse dont vous entendrez encore parler sur ce blog! Marilyse Trécourt gagnerait à être un peu plus connue, car cette histoire originale et mystérieuse sur fond de romance n’a rien à envier à celles de grands auteurs. J’ai particulièrement apprécié le mélange réussi des genres entre le suspense et la romance. L’auteure sonde les secrets que l’on cherche à cacher, et la façon dont le passé revient toujours nous hanter, un thème intéressant qui est ici bien traité même si je me serais attendue à ce que le secret d’Alice soit un peu plus spectaculaire. Une belle réussite prometteuse…

Et j’ai choisi de vivre, par Marilyse Trécourt, auto-édité aux éditions Librinova, 2017, 14 euros et 3 euros en e-book.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :