Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série

Il y a deux ans, j’ai lu « Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens », le premier roman Young Adult de Becky Albertalli. A cette époque, je dévorais les livres du genre mais je garde un bon souvenir de cette histoire contemporaine, légère et agréable. 

J’étais donc assez curieuse de découvrir ce nouveau roman de l’auteure, qui vient de paraître et dont le ton me semblait être dans la continuité du premier. J’avoue que je ne l’aurais pas forcément acheté, mais j’ai eu la chance de le recevoir en service presse et j’ai finalement passé un très bon moment avec cette lecture!

Merci aux éditions Hachette et à Netgalley pour ce service presse.

L’histoire

J’ai une chose à vous avouer : je suis une serial crusheuse. Un vrai cœur d’artichaut.
Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur. Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte pas. En même temps,  c’est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau!
Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint. Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles. D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait. Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon.
Enfin, je crois  ?
Une histoire d’amour, de famille et de confiance en soi, par l’auteur de Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens.

Mon avis

J’ai vraiment apprécié cette lecture légère et pleine d’humour! J’ai découvert cette fois encore un roman véritablement dans l’air du temps, au ton et à l’intrigue résolument moderne. Cette histoire apporte une bouffée de fraîcheur bienvenue, et traite de sujets actuels de façon intelligente.

Comme dans son précédent roman, Becky Albertalli évoque l’homosexualité chez les adolescents mais contrairement à Simon, son précédent héros, Cassie est totalement à l’aise avec ses sentiments. Et pour cause : elle a deux mamans! Oui mais voilà, ici pour une fois, ce n’est pas de Cassie dont il sera question mais de sa soeur jumelle Molly.    Molly est aussi effacée que Cassie est extravertie, elle accumule les coups de coeur sans jamais oser aborder les garçons concernés, et elle se sent grosse et mal dans sa peau, à la traîne en comparaison avec sa soeur et leurs amis.

 J’ai beaucoup aimé cette héroïne qui nous raconte son histoire, d’une voix pétillante et savoureuse. Molly est une ado à qui tout le monde pourra s’identifier, je me suis personnellement reconnue en elle puisque j’ai moi aussi partagé certains de ses doutes. Cette héroïne imparfaite apporte toute sa force au récit, elle est timide et réservée mais au cours du roman, cette « serial crusheuse » introvertie sortira peu à peu de sa coquille et j’ai pris plaisir à suivre son évolution…

Contrairement à ce que le titre laisse penser « Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série » n’est pas seulement un roman qui évoque les coups de coeur de Molly pour les garçons et autres amourettes adolescentes. C’est aussi et surtout l‘histoire d’une famille attachante et homoparentale, que l’on prend plaisir à suivre.  C’est l’histoire d’un passage à l’âge adulte, et d’une héroïne qui devra grandir et apprendre à trouver sa place en se détachant du lien fusionnel qu’elle entretenait avec jumelle. Et peut-être au passage, qu’elle aura un coup de coeur différent des autres…

J’ai aussi beaucoup aimé les clins d’oeil à son précédent roman glissés par l’auteure tout au long du récit. C’est vraiment quelque chose qui m’amuse en tant que lectrice, et j’ai apprécié cette petite apparition de Simon dans l’histoire..

En résumé

« Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série » est un roman très actuel, au propos sympathique et assez léger, dont l’histoire est plutôt destinée aux adolescents. En effet, l’auteure évoque les préoccupations que l’on à cet âge avec justesse et beaucoup d’humour.

Je me suis identifiée à l’héroïne en plein passage à l’âge adulte et à son univers haut en couleur et particulièrement attachant. Je pense que cette histoire saura parler à l’adolescent qui est en vous ou que vous êtes encore dans certains cas ! C’est une véritable lecture doudou qui réchauffe le coeur et fait du bien. Certes, ce n’est pas un roman qui vous marquera et dont vous garderez un souvenir impérissable, mais Becky Albertalli réussit à nous faire passer un bon moment, et c’est déjà très bien! 

Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série, par Becky Albertalli, aux éditions Hachette Romans, 2017, 16 euros 90.

2 commentaires sur “Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :