Une autre vision du bonheur

Je poursuis mon exploration de l’oeuvre de Marilyse Trécourt, une auteure qui sera le fil rouge de ce mois de septembre sur le blog. Cette fois, j’ai lu son tout premier livre publié, un recueil de nouvelles sur le thème du bonheur, qu’elle m’a gentiment envoyé en service presse. Critique.

Merci à Marilyse Trécourt pour l’envoi de son livre.

L’histoire

Le bonheur, c’est quoi pour vous ?

Si notre vision du bonheur est différente pour chacun d’entre nous, nous sommes tous à sa recherche.
C’est aussi le cas des personnages que vous croiserez dans ce recueil de nouvelles : une femme qui cherche à trouver la formule du bonheur pour sauver son mari, un enfant au pays des rêves bleus, une voyageuse au bout du rouleau, deux anges que tout oppose, un miraculé, un tueur en série, un couple en danger et le cobaye d’une nouvelle expérience : la vie.

Mon avis

Ce recueil est composé de neuf nouvelles, toutes assez courtes et faciles à lire, autour d’un thème central : la recherche du bonheur. Il est difficile d’écrire une critique généralisée car ces nouvelles ont des thèmes très variées et ne se ressemblent pas du tout   entre elles. Il y en a vraiment pour tous les goûts : du suspense, du romantisme, du feel good, du « développement personnel », des récits émouvants ou drôles… Je pense que c’est le point positif de ce petit recueil qui saura plaire au plus grand nombre, tout le monde s’y retrouvera et ce peu importe vos goûts littéraires.

L’auteure aborde en effet un thème universel, qui nous concerne tous : le bonheur. Il y a un côté philosophique dans tous ces récits, puisque l’auteure cherche en guise de toile de fond à nous donner des leçons et à nous faire prendre conscience de ce qu’est le vrai bonheur, loin de tous les artifices dont l’on entoure notre quotidien. J’ai retrouvé dans cette jolie morale le côté feel good typique des romans de Marilyse Trécourt.

Ici, il s’agit de son premier texte publié et cela se sent, j’ai vu une évolution dans la plume de l’écrivaine en comparant ce recueil à ses derniers romans, plus aboutis. Il y a par moments de petites maladresses dans le style de ces nouvelles, de petits défauts qui ne les en rendent que plus touchantes. Ce que j’ai vraiment aimé aussi, c’est que bien souvent, il s’agit de nouvelles « à chute » qui nous surprennent au tout dernier moment. Il m’est arrivé de relire des nouvelles une deuxième fois, pour voir si j’aurais pu comprendre toute seule ce dénouement inattendu.

En règle générale, quand je lis des nouvelles, je leur trouve un défaut : les histoires ne semblent pas complètes ou abouties, on dirait qu’il leur manque quelque chose en raison de leur petite taille. Ce n’est pas du tout le cas ici, et ces neuf nouvelles sont chacune comme un « mini-roman ». J’admire le talent de l’auteure pour créer des histoires et des univers qui parfaitement tiennent la route en si peu de pages : je ne me suis jamais sentie frustrée par le format utilisé, comme c’est souvent le cas. Par contre, si j’ai aimé chacune des nouvelles, j’ai ressenti le côté un peu inégal qui est bien souvent l’apanage des recueils de ce type, même chez les maîtres du genre comme Anna Gavalda.

Le principal reproche que j’ai à faire à ces nouvelles, c‘est que je n’ai pas toujours vu le lien avec le thème du bonheur. C’est assez évident pour les premières histoires, mais plus je plongeais dans le recueil, plus le rapport avec ce thème central me semblait ténu. Cela n’a pas gêné ma lecture, mais c’était quand même une petite déception par rapport à mes attentes. Je pense que l’explication est simple : Marilyse Trécourt a d’abord écrit la plupart ces nouvelles pour différents concours, avant de décider d’en faire un recueil et de les regrouper sous un thème central, et avouons-le, un peu bateau.

En résumé

Malgré quelques maladresses, on sent déjà dans ce recueil tous les ingrédients qui ont fait le succès de l’auteure : l’utilisation de morales qui font du bien ; la capacité à nous faire passer d’une émotion à l’autre à une vitesse folle ; l’alternance perpétuelle entre suspense, rire, et larmes… Le résultat est un recueil, inégal mais réussi, que je recommande à tous les lecteurs, quels que soient leurs goûts. En effet, l’auteure prend le thème du bonheur comme prétexte pour aborder des sujets vraiment très variés dans neuf nouvelles qui sont autant d’histoires complètes, prenantes et très abouties. Je conseille de lire ces nouvelles au compte-goutte, une par soir par exemple, comme des petites friandises à savourer en guise de plaisir coupable… 

Une autre vision du bonheur, par Marilyse Trécourt, autoédité aux éditions Librinova, 2014, 2 euros en e-book. 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :