Une robe couleur de vent (Everyday Magic #1)

Au début du mois, j’ai eu le très grand plaisir de recevoir ce roman dans ma boîte aux lettres. Préludes est une maison d’édition que j’affectionne particulièrement car les romans qu’ils publient sont souvent d’une grande qualité, et j’avoue que cette nouveauté, à paraître le 4 octobre, faisait partie de ma wishlist. Ce roman empreint de mystère et d’une atmosphère vintage à souhait avait tout pour me plaire. Critique..

Merci aux éditions Préludes pour cet envoi. 

L’histoire

Fabia Moreno vient de s’installer avec sa fille, Ella, dans la petite ville de York, où elle a ouvert un magasin de vêtements vintage. Une boutique de rêve, comme les femmes de York n’en ont encore jamais vu. Car Fabia possède un don pour dénicher la robe idéale et l’ajuster à chaque cliente. Autour de son commerce, bientôt, les destins se croisent, les identités se révèlent et les amours s’épanouissent… mais naissent aussi la méfiance et la jalousie.
L’exubérance de Fabia dérange, et la jeune Ella, à la peau cuivrée, est une adolescente bien mystérieuse.
Parviendront-elles à s’intégrer dans la communauté ?
Quel sombre secret cache Fabia derrière ses tenues flamboyantes et son accent chantant? Sa fille elle-même sait-elle tout de l’histoire familiale ?

Mon avis

Dans ce roman à l’atmosphère enchanteresse, l’auteure prend le temps de nous planter un décor qui semble sorti tout droit d’un autre temps. Pourtant, c’est bien à notre époque et en Angleterre que se passe ce roman aux personnages hors d’âge et au charme délicieusement vintage. Malgré quelques défauts, j’ai apprécié cette lecture à l’ambiance très travaillée! 

L’ambiance de cette boutique est donc très bien rendue, l‘auteure multiplie les descriptions, les comparaisons et autres métaphores liées à l’univers de la mode et de la couture, notamment avec les chapitres qui commencent tous par la description d’un des vêtements portés par les personnages, ce que j’ai trouvé très original. Le problème, c’est qu’à force de créer une ambiance particulière et fouillée, l’auteure en néglige parfois l’intrigue…

J’ai en effet eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Au début du roman, j’avais un peu de mal à comprendre l’intrigue, la personnalité des personnages et les relations qui les unissaient, à cause de bonds dans le temps et de changements de perspectives très fréquents qui alourdissent considérablement la trame du récit. Cela m’a empêché de m’attacher aux personnages aussi vite que je ne l’aurais voulu, même si par la suite j’ai ressenti beaucoup d’affection pour le personnage de Fabia, une femme forte à la personnalité extravagante qui cache pourtant un lourd secret.

Ce que je reproche un peu à ce roman, c’est le côté mystérieux, très alléchant, qui n’est pourtant pas assez exploité. En effet, au début du livre, on évoque beaucoup un pouvoir magique partagé par la mère et sa fille Ella, une sorte de « sixième sens ». Ce côté fantastique ajouté à l’intrigue m’a beaucoup plu, mais malheureusement cet élément est négligé par la suite, ce que j’ai trouvé dommage… « Une robe couleur de vent » est le premier tome d’une trilogie, « Everyday Magic », peut-être cela sera-t-il mieux expliqué dans la suite ? Une bonne raison pour moi de lire les tomes suivants de cette saga prometteuse.. 

Malgré les quelques difficultés que j’ai ressenties pour m’attacher à l’histoire, j’ai passé un bon moment de lecture. L’intrigue est lente, il n’y a pas beaucoup de rebondissements durant une grande partie du livre, mais cela ne m’a pas gêné car j’ai beaucoup aimé suivre l’évolution ces deux héroïnes attachantes et leur acclamation aux mentalités souvent étriquées d’une petite ville anglaise. Ce récit est empreint de magie, Sophie Nicholls réussit à nous plonger dans jolie atmosphère fantastique et irréelle, notamment à travers les contes que Fabia raconte à sa fille et qui constituent des parenthèses dépaysantes au récit. J’ai été totalement séduite par le récit délicat de cette relation mère-fille empreinte d’amour malgré l’incompréhension qui règne parfois entre elles..

Parlons maintenant du dénouement, qui m’a agréablement surprise ! Pas de grande surprise au programme, mais la révélation du secret de Fabia, un secret profondément émouvant qui nous permet de mieux comprendre et d’admirer cette héroïne courageuse. Je ne révèlerai rien, si ce n’est que cette explication est tout à fait cohérente avec le reste du récit, et donne au lecteur l’occasion de se remettre en question et de réfléchir sur ses propres agissements et croyances.

En résumé

 « Une robe couleur de vent » sonne comme un hymne à la tolérance et à l’acceptation de chacun, une morale feel good bienvenue à notre époque où les réfugiés et autres étrangers sont pointés du doigt… C’est également une plongée envoûtante dans le monde hors du temps de la mode, qui devrait ravir les fans de vintage convaincues que chaque vêtement a une âme et une histoire qui mérite d’être racontée. Sophie Nicholls nous livre ici un premier tome prometteur, où elle décrit avec finesse une relation mère-fille complexe, pleine d’amour mais marquée par le poids d’un secret.. Malgré ses qualités, ce roman n’est cependant pas sans défauts : parmi ceux-ci, un côté magique trop peu exploité, une certaine lenteur dans le récit ou encore une construction complexe qui empêche de rentrer immédiatement dans l’histoire.. Pour autant, cela ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture, et je lirai certainement la suite de cette saga tout en émotions qui démarre très bien… 

Everyday Magic, tome 1 : Une robe couleur de vent, par Sophie Nicholls, aux éditions Préludes, à paraître le 4 octobre 2017, 15 euros 90.

L’info en plus : La rentrée littéraire chez Préludes, c’est aussi l’extraordinaire thriller « Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough, paru hier et que j’ai lu il y a maintenant quelques mois en avant-première grâce à Netgalley (vous pouvez retrouver ma chronique ici : Ma terreur Adèle). Ne manquez surtout pas ce roman glaçant et addictif, dont la fin de dingue me reste encore en tête!

4 commentaires sur “Une robe couleur de vent (Everyday Magic #1)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :