Ceux qui s’aiment

Lorsque je suis tombée sur cette jolie couverture parmi les services presses proposés par Netgalley, j’avoue avoir craqué un peu vite, sans même savoir de quoi traitait l’histoire.. Une réception plus tard, j’ai découvert un recueil de nouvelles très court autour du thème de l’amour. En tant que grande romantique et férue du genre qu’est la nouvelle, il n’en fallait pas plus pour que je commence cette lecture qui fut très brève car elle ne m’a accompagné que le temps de quelques instants seulement.

Merci aux éditions Librinova et à Netgalley pour cette lecture.

L’histoire

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes ? 
C’est ce que nous propose Coralie Raphael dans ce recueil de onze nouvelles autour de « Ceux qui s’aiment » et des sentiments. Des histoires d’amour de jeunesse, d’amour impossible, d’amour rêvé, d’amour retrouvé… pour oublier un temps les soucis et se rappeler avec délice ce que la vie peut offrir de mieux !
Mieux qu’un livre, un remède anti-coup de blues !

Mon avis

J’ai beaucoup de réserves quant à ce petit recueil de nouvelles, qui m’a semblé inabouti et parfois trop naïf. L’auteure nous présente 11 histoires très courtes autour du thème de l’amour, certaines d’entre elles ne font même qu’une seule page!  Le défi était donc de réussir à les développer de façon à ce qu’elles se suffisent à elles-mêmes et qu’elles paraissent complètes et achevées malgré leur petite taille. Des auteures comme Marilyse Trécourt ou Anna Gavalda font ça très bien. Malheureusement, l’auteure, dont c’est la première publication à ma connaissance, n’y est pas arrivée, et j’ai souvent senti qu’il manquait quelque chose à l’histoire et qu’il n’y avait pas de véritable dénouement, ce qui est plutôt frustrant. 

Malgré cela, Coralie Raphaël réussit à éviter les redites et à nous présenter des nouvelles qui ne se ressemblent pas entre elles et dont le postulat de base est toujours très original. J’ai apprécié sa créativité, et je dois dire que certaines de ses nouvelles m’ont semblé prometteuses. Mais toutes ces idées intéressantes ne sont pas assez développées, il y aurait eu matière à en tirer des nouvelles « à chute » au dénouement surprenant, alors qu’ici le style reste assez plat et convenu. 

Je me suis aussi demandé à quel public s’adressaient ces nouvelles : certaines m’ont semblé particulièrement naïves et destinées selon moi à la jeunesse, alors que d’autres traitaient de sujets plus adultes. L’ensemble est inégal et même si le thème de l’amour est bel et bien présent en filigrane, j’ai trouvé que ces nouvelles manquaient de cohérence entre elles. 

Je suis fort critique envers ce recueil, pourtant je ne peux pas dire que sa lecture m’ait déplu. Sa petite taille a fait que je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer et que je l’ai dévoré d’une traite, d’autant plus que j‘ai quand même trouvé la plupart des histoires mignonnes et douces. Je suis persuadée que « Ceux qui s’aiment » saura trouver son public parmi les romantiques invétérés, ce n’était juste pas vraiment un livre pour moi.  J’encourage l’auteure à continuer à écrire, sa plume manque peut-être de maturité mais elle m’a semblé tout à fait prometteuse et je serai curieuse de découvrir son prochain titre pour observer son évolution.

En résumé

Je n’ai pas vraiment apprécié ce petit recueil, que j’ai trouvé trop inabouti, naïf et manquant de cohérence. Ces nouvelles, qui tournent autour du thème de l’amour, ne manquent pas d’originalité mais les idées de base, pourtant intéressantes, ne sont pas assez développées. Il manque un véritable dénouement ou une chute. J’en suis ressortie frustrée, même si je n’ai pas détesté ma lecture. La plume de l’auteure est plaisante et accessible, les thématiques abordées sont intéressantes, et certaines de ces brèves romances ont quand même réussi à me séduire par leur douceur. Malgré tout, je vous conseille de passer votre chemin, il existe bien mieux en la matière… 

Ceux qui s’aiment, par Coralie Raphaël, auto-édité aux éditions Librinova, 1 euro en e-book. 

2 commentaires sur “Ceux qui s’aiment

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :