Culottées #1

Cela fait très peu de temps que j’ai commencé à m’intéresser à l’univers des BDs, et j’avoue que je ne savais pas très bien par où commencer : je me retrouvais noyée dans un océan de parutions, qui m’était bien moins familier que celui des romans sur lequel j’ai depuis toujours l’habitude de naviguer. J’y suis donc allée à l’aveugle, et j’ai ajouté quelques titres à ma wishlist en fonction des avis positifs que j’avais pu en lire sur les réseaux. C’est ainsi que j’ai découvert les Culottées, la magnifique BD de Pénélope Bagieu, que j’ai reçu il y a peu pour mon anniversaire et qui m’a fait passer un excellent moment de lecture. Critique d’un petit bijou. 

L’histoire

Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.

Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.

Mon avis

Avant toute chose, parlons de l’objet livre : quelle beauté! Je suis novice en BD mais je suis avant tout une véritable amoureuse de l’objet livre, à la limite de l’obsession parfois. Vous savez, je suis du genre à admirer leurs jolies couvertures, à les caresser amoureusement et même, je le confesse, à renifler leur délicieuse odeur de papier (soyons honnête, qui ne le fait pas?). Une chose est sûre, avec ces « Culottées », mon coeur de lectrice a été comblée ! Le livre en lui-même est un magnifique objet, les pages sont douces et soyeuses et sentent délicieusement bon le papier glacé. Pénélope Bagieu accorde une très grande importance aux illustrations, qui sont soignées et raffinées sans trop de complexité. Et que dire des fresques aux couleurs chatoyantes utilisées pour conclure chaque petit chapitre? J’ai eu l’impression de retrouver les magnifiques albums aux milles couleurs de quand j’étais petite, de ces beaux livres qui nous font regretter d’avoir grandi et d’être passé aux livres sans images. Désolé, je m’emballe, mais pour me faire pardonner je vous laisse avec un exemple :

1c22fc104dece68731ba2ec10ede4a3e-1475147167

Et maintenant une planche de la BD..

leymah

Maintenant que votre coeur maniaque des livres est comblé, je peux passer à la critique du fond qui vaut lui aussi le détour!

Dans ce livre, Pénélope Bagieu nous dresse le portrait de 15 femmes à contre-courant, très souvent oubliées des livres d’histoire. A vrai dire, je ne connaissais qu’un seul de tous ces noms, celui de Joséphine Baker. Avant de le commencer, je croyais que j’allais lire le portrait de 15 féministes mais c’est bien plus que ça : si toutes ces héroïnes sont culottées, elles n’ont pas toutes oeuvré pour les droits des femmes (encore que beaucoup y ont contribué!) mais avant tout pour leur propre liberté individuelle, celle de ne pas se laisser marcher les pieds. C’est un postulat universel que j’ai beaucoup apprécié, et j’ai pris énormément de plaisir à découvrir le portrait de toutes ces femmes qui un jour en ont eu assez. 

J’ai beaucoup aimé que l’auteure choisisse de se focaliser sur des figures inconnues du grand public, car cela rend cette découverte encore plus intéressante et enrichissante. J’ai retiré des choses de ma lecture au niveau de ma culture personnelle, et je me suis surtout sentie enrichie par les portraits de ces femmes inspirantes aux destins souvent incroyables! J’ai par contre un peu moins aimé l’un ou l’autre portrait plus anecdotique qui, s’ils ont tous de l’intérêt, n’ont selon moi pas forcément leur place dans un livre tel que celui-ci à portée didactique. Mais ne croyez pas qu’ici, l’apprentissage rime avec ennui car Pénélope Bagieu rivalise d’un humour dévastateur! Elle réussit à dresser des portraits de femmes attachants avec beaucoup de mordant et d’ironie. Les portraits sont courts et percutants, le texte est incisif et les figures choisies sont plus que pertinentes : la première gynécologue par exemple, dès l’Antiquité, ou encore l’inventrice des maillots de bains une-pièce qui permettaient aux femmes de nager comme les hommes! Ces figures sont complexes et ont refusé le destin qui était tracé pour elles, elles nous délivrent un message très fort que nous pouvons tous et toutes appliquer dans notre vie, à notre petite échelle. 

En résumé

Avec ces « Culottées », j‘ai été servie aussi bien au niveau de la forme que du fond! Pénélope Bagieu nous livre un album d’une qualité esthétique exceptionnelle, avec des illustrations soignées, aux couleurs magnifiques et des planches d’une beauté à couper le souffle ! Cette BD est un magnifique objet, que tous les amoureux des livres adoreront avoir dans leur bibliothèque pour la contempler encore et encore, et renifler sa bonne odeur de papier glacé (comment ça je suis bizarre?).

L’histoire n’est pas en reste puisque l’auteure réussit à nous passionner pour des destins de femmes très souvent méconnus du grand public, quand la petite histoire rejoint la grande. Elle nous livre un message à portée universelle, qui n’est pas simplement féministe mais profondément humaniste : nous avons tous et toutes, chacun à notre échelle, le pouvoir de réinventer notre vie et de décider de notre propre existence. Elle nous fait rire avec des textes incisifs et mordants, à l’humour ironique, qui cachent des portraits de femmes inspirantes, très enrichissants et à grande portée didactique! Après avoir fini ma lecture, j’ai eu envie d’aller plus loin et j’ai fait quelques recherches pour en apprendre plus sur ces magnifiques figures féminines éloignées des radars. Pour moi, l’objectif est plus que réussi ! J’ai été captivée, et je ne peux que recommander cette lecture que je chérirai. J’ai hâte de lire le tome 2, qui m’attend dans ma PAL…

Culottées : Des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent, tome 1, par Pénélope Bagieu, aux éditions Gallimard BD, 19 euros 50, 2016. 

 

2 commentaires sur “Culottées #1

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :