La mort est une garce

La semaine dernière, je suis tombée sous le charme de la magnifique BD adaptée du roman de Baptiste Beaulieu, Les mille et une vies des urgences. Cet auteur, qui est également médecin, y dévoilait une vision sensible et percutante de l’univers médical, qui m’a beaucoup intéressée et touchée. C’est pourquoi j’ai décidé de poursuivre ma découverte, et j’en ai profité pour télécharger cette très courte nouvelle (15 pages), disponible en téléchargement gratuit sur Amazon.

L’histoire

Un vieux médecin se souvient de sa première dissection, de son grand amour et de son goût immodéré pour la charcuterie espagnole. Une tranche de vie touchante, drôle et décalée.

Mon avis

Comme toujours avec les nouvelles, la lecture va très vite, peut-être trop pour que l’on puisse vraiment juger le style d’un auteur avec certitude. Néanmoins, pour avoir lu une autre oeuvre de Baptiste Beaulieu récemment, je peux dire que celle-ci est intéressante dans le sens où elle donne une  première impression fidèle au style de cet auteur. Je vous conseille de la télécharger si vous voulez découvrir sa plume!

Cependant, « La Mort est une garce » est une histoire très cynique, l’auteur y manie l’humour noir avec une certaine impertinence. On est moins dans l’émotion que dans ses romans, ici la plume est beaucoup plus ironique et acérée avec toujours un talent incontestable pour manier les mots. L’histoire n’est autre que celle d’une dissection, celle d’un ancien médecin décédé qui sert à son tour d’expérience à des étudiants en médecine, et en profite pour se remémorer ses souvenirs de médecine. Attention, âmes sensibles s’abstenir, en raison de ce thème un peu gore qui peut en dégouter certains (en tout cas, moi j’avoue que je n’étais pas tout à fait à l’aise).

Malgré ce côté irrévérencieux assumé, Baptiste Beaulieu réussit à nous livrer des réflexions philosophiques intéressantes sur la mort, un thème plutôt difficile à aborder traité ici avec toute sa sensibilité d’homme et de médecin. Pour une fois, je n’ai pas eu le sentiment que la nouvelle aurait gagné à être plus longue ou plus recherchée : elle se suffisait à elle-même et malgré sa courte taille, elle m’a entièrement satisfaite!

En résumé

« La Mort est une garce » est une courte histoire que je vous conseille de télécharger si vous voulez découvrir la plume du médecin-écrivain Baptiste Beaulieu. Dans cette nouvelle courte mais néanmoins aboutie, on retrouve tout ce qui a fait son succès : son talent indéniable pour manier les mots et son humour mordant, en passant par des réflexions philosophiques intéressantes. Néanmoins, le style est ici beaucoup plus ironique et gore que dans ses romans, et la sensibilité y est beaucoup moins présente. Si vous êtes fans d’humour noir, foncez : vous passerez un moment aussi court qu’agréable. Pour ma part, si j’ai apprécié cette nouvelle, je l’ai tout de même trouvée un niveau en dessous de ses magnifiques romans, dans lesquels on est ému par une vision sensible et humaine du monde médical.

La Mort est une garce, par Baptiste Beaulieu, aux éditions Le Livre de Poche/Fayard, 2015, en téléchargement gratuit sur Amazon. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :