Les coeurs brisés ont la main verte

Certains romans agissent sur nous comme des doudous. Ces romans arrivent à consoler en un instant, à éloigner les peines et les tracas du quotidien, à rendre le sourire aux lecteurs et à mettre un grain de positivité quotidien. Bref, à colorer leur vie, tout simplement!  « Les coeurs brisés ont la main verte » est de ceux-là. Ce nouveau roman, reçu dans le cadre de mon partenariat avec la collection Le Cercle de chez Belfond, a été un vrai plaisir à lire. Il m’a fait passer un moment tout doux et confortable. Critique. 

Merci aux éditions Belfond pour cette belle lecture. 

L’histoire

Amitié, amour et bouturage, rien de tel qu’un cours de jardinage pour réparer le cœur brisé d’une jeune mère de famille ! Plein de charme, d’authenticité et de douceur, un roman que l’on voudrait ne jamais refermer.

Californienne de trente-quatre ans, mère de deux adorables chipies et illustratrice pour une super maison d’édition, Lili semble mener une vie rayonnante. Pourtant, derrière son sourire et son grand sens de l’autodérision, la jeune femme peine à se remettre du décès accidentel de son mari, trois ans plus tôt. Depuis, et au grand dam de Rachel, sa sœur cadette qui s’évertue à placer de sémillants célibataires sur son chemin, le cœur de Lili est en stand by.
Mais un vent nouveau s’apprête à souffler. Chargée d’illustrer une encyclopédie de botanique, la jeune femme se voit imposer des cours de jardinage, le samedi matin, au beau milieu d’un parc de L.-A. L’heure est venue pour la jeune femme de troquer pyjama et télé contre une paire de bottes et du compost ! Mais comment tisser des liens avec des inconnus ? Lili est-elle vraiment prête à quitter sa zone de confort ?
Amour, amitié et rempotage ! En compagnie de ses deux filles, de Rachel et d’autres âmes esseulées, Lili va vite découvrir les vertus du jardinage pour délier les langues et réparer les cœurs…

Mon avis

J’ai beaucoup apprécié ce roman, que j’ai dévoré en un rien de temps. On a toujours besoin de lectures feel good, de romans positifs plein de bons sentiments et si vous faites parties des amateurs de ce genre de littérature doudou, « Les coeurs brisés ont la main verte » est fait pour vous! 

Cette histoire, c’est celle de Lili, une jeune mère de famille dont la vie s’est arrêtée brutalement à la suite du décès accidentel de son mari. Comment rebondir lorsque l’on se retrouve veuve à l’heure où on a encore toute une vie à construire? Attention, ne vous attendez pas à une histoire tire-larmes où l’on se prend de pitié pour cette pauvre héroïne malmenée par le sort… C’est tout de le contraire : Lili ne se laisse pas abattre, et use de l’humour comme d’une carapace pour camoufler ses blessures. Le résultat est un roman rafraichissant, d’aspect léger tout en abordant des thèmes sérieux avec justesse. Dans cette histoire, l’ironie est omniprésente, certains monologues intérieurs de l’héroïnes sont à se tordre de rire! J’ai mieux compris pourquoi lors du Book Club organisé par Le Cercle Belfond, où j’ai pu échanger avec l’auteure, tout aussi hilarante que son personnage.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Lili, qui est l’un des gros points forts du livre. J’ai trouvé cette héroïne très attachante ! Lili m’a semblé touchante et authentique, ses faiblesses ne la rendent que plus humaines. Cette maman débordée se protège pour éviter de souffrir à nouveau, mais tout au long du roman, nous assisterons à son évolution qui nous prouvera que l’espoir est possible, que le bonheur est toujours à portée de mains. Et ça, ça fait du bien! Les personnages secondaires ne pas non plus laissés en reste, et Abbi Waxman nous dresse une galerie de portraits attachants et réalistes. Des héros, issus de générations et de milieux différents, qui n’ont rien en commun vont se rencontrer et tisser des liens, et cela nous fera interroger nos propres préjugés! Chacun d’eux est intelligemment dépeint par une auteure dont c’est le premier roman, mais qui semble pourtant déjà experte en la matière, à la manière d’une Virginie Grimaldi. Il y a bel et bien une romance, tout à fait plaisante, mais elle n’est pas au centre du récit et nous est amenée de façon subtile et délicate. Ce n’est pas d’un homme dont les femmes ont besoin pour être heureuses, mais de croire en elles, et ça l’auteure l’a bien compris ! 

La grande originalité du roman, c’est le thème du jardinage placé au centre de l’histoire. C’est en effet en apprenant à cultiver la terre que nos héros vont s’apprivoiser l’un l’autre. J’étais un peu réfractaire à ce thème qui ne me parle pas tant que ça, mais je dois dire que l’auteure a su rendre son sujet intéressant! Les chapitres sont entrecoupés de petites « fiches pratiques » qui nous en apprennent plus sur cette discipline, et ses vertus apaisantes.. De quoi vous motiver à créer votre propre potager! Malgré un dénouement qui laisse quelques détails en suspens (de quoi annoncer un tome 2?), ce roman m’a fait passer un agréable moment du début à la fin. Mon blog s’appelle « Douceur de lire » et c’est avec ce genre d’ouvrages que ce titre prend tout son sens!  Des thèmes difficiles sont ici traités avec plus de pertinence qu’il n’y parait. Des personnages aussi  touchants que réalistes arrivent à nous embarquer avec eux dans leur univers plein de fantaisie. L’auteure arrive, avec talent et humour, à nous faire croire que tout est possible! Un beau message d’espoir et de douceur, parfait en cette période de Noël qui approche. 

En résumé

Voici un véritable feel good book qui parle d’amour sous toutes ses formes..L’originalité de ce roman c’est le thème peu banal du jardinage. Vous apprendrez ici des choses très utiles pour faire de votre jardin un petit coin de paradis.. Mais c’est surtout un prétexte à une histoire feel good universelle ! C’est une lecture doudou qui nous montre qu’on n’est jamais vraiment tous seuls dans la vie, que les autres ont des choses à nous apporter et que les drames ne durent pas toujours..C’est un roman intergénérationnel qui nous pousse à aller au delà des apparences à la découverte de l’autre!  C’est une belle histoire, résolument positive, qui nous aide à relativiser et à mettre un peu d’optimisme dans nos vies. C’est aussi une comédie à l’humour décapant, qui rend hommage avec bienveillance au plus dur des métiers : celui de maman. Je suis convaincue qu’on a plus que jamais besoin d’histoire qui font du bien et qui mettent le sourire aux lèvres ! « Les coeurs brisés ont la main verte » est donc un roman à mettre entre toutes les mains. 

Les Coeurs brisés ont la main verte, aux éditions Belfond, collection Le Cercle, 2017, 21 euros 50. 

4 commentaires sur “Les coeurs brisés ont la main verte

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :