Nous danserons encore sous la pluie

 

Il y a un moment déjà, j’avais reçu ce roman en service presse. J’avoue que je partais un peu à l’aveugle, sans avoir lu aucune critique à son sujet auparavant. Mais la couverture et le résumé me plaisaient, alors je me suis laissée emporter! Je ne regrette finalement pas le voyage aux côtés de Marie et Damien, même si quelques détails restent à améliorer.. Critique.

Merci à l’auteure Valérie Bel et à Simplement Pro pour cette lecture.

L’histoire

L’amour n’est-il tissé que de promesses et de souvenirs ?

Marie et Damien viennent de fêter leurs trente ans. Ils s’aiment depuis l’adolescence. Ils ont plein de projets pour l’avenir.
Mais Damien est victime d’un accident. Il est frappé d’amnésie. Il a tout oublié… jusqu’à Marie.
Que peut devenir leur amour dans ces conditions ?

Ce roman raconte le combat d’une femme pour sauver son amour et, sans doute, une part d’elle-même.

Mon avis 

Ce roman est plutôt étonnant. Tout d’abord, il est court, très court même, 100 pages tout juste. Bref, on peut se demander comment construire toute une histoire en si peu de temps. L’auteure Valérie Bel y arrive pourtant très bien, rien ne semble incomplet, tout tient la route et je pense franchement que cette histoire n’aurait pas gagné à être plus longue : sa taille lui correspond parfaitement. Plus qu’une histoire, c’est une tranche de vie. Valérie Bel nous parle de l’usure, de la routine qui gagne tous les couples à un moment ou un autre, peu importe leur âge ou leur longévité. La différence, c’est qu’ici, cette crise de couple a une origine un peu particulière : Damien a un accident et oublie tout à coup 15 ans de souvenirs avec Marie. Celle-ci, désemparée, va tout mettre en oeuvre pour le séduire, une nouvelle fois.

Je m’attendais à une énième variation sur le thème de l’amnésie, un thème que j’affectionne car il nous permet des histoires particulièrement émouvantes (comme dans Le joueur de billes le nouveau Cecelia Ahern qui vient de paraître, et que je recommande!) ou au contraire au suspense palpitant (Otage de ma mémoire ; Ne fais confiance à personne). Ici, rien de tout ça. J’avoue qu’avec un tel sujet, je m’attendais à une lecture forte. Je voulais être plus secouée, m’émouvoir et compatir. Or, j’ai eu l’impression que l’amnésie n’était pas du tout traitée sur un mode dramatique, mais comme une simple péripétie parmi d’autre! J’avoue que j’ai été un peu déçue dans un premier temps de ne pas vibrer comme je l’avais espéré. Puis, je me suis mise à apprécier cette petite histoire pétillante et légère, contrairement à ce que laissait présager son thème.

L’héroïne, Marie, ne manque pas d’humour et a un charme malicieux qui sera contagieux. J’ai beaucoup aimé les petites piques et blagues qui traversent le récit, au milieu de passages un peu plus sérieux. C’est également le portrait d’une femme qui vit toutes ses émotions à fond, une femme qui a du caractère mais aussi une grande sensualité. Bref, j’ai plutôt accroché à cette héroïne qui nous raconte son histoire avec ses mots et son caractère qui ne manque pas de piquant ! Cette narratrice dynamique et sensible est le principal atout de ce petit roman. Il ne révolutionnera pas le genre, mais il vous fera passer un moment aussi court que sans prétention, c’est déjà ce qu’on lui demande!

J’ai aussi beaucoup aimé les petites citations littéraires qui sont insérées tout au long du texte. « Nous danserons encore sous la pluie », c’est aussi une réflexion sur l’amour, le temps qui passe, la passion, le désir, le couple… Bref, des sujets qui parleront au plus grand nombre et qui trouveront surtout écho chez les femmes un peu plus âgées que moi, mon expérience à ce sujet étant encore bien trop limitée! Cela reste néanmoins un roman assez accessible, bien écrit et efficace.

Curieusement, j’ai trouvé que le vocabulaire était un peu désuet, suranné, alors même que nous sommes dans un roman contemporain. Peut-être est-ce parce que lorsque la narratrice ne nous raconte cet épisode de son passé qu’une trentaine d’année avec les faits? Encore que je ne l’ai pas compris tout de suite, et il m’a fallu du temps pour le réaliser. Je trouve en effet que l’histoire manque de repères chronologiques, de signes distinctifs pour marquer les différentes époques : cette histoire est censée se passer il y a une trentaine de l’année, mais je ne l’ai ressenti à aucun moment. C’est quelque chose qui m’a un peu gêné, même si cela n’a pas trop dérangé ma lecture.

En résumé

En commençant cette lecture, je m’attendais à une histoire d’amour émouvante autour du thème de l’amnésie. Rien de tout ça pourtant, puisque que contrairement à ce que l’on aurait pu penser, ce thème n’est ici que le prétexte à une petite histoire légère sur les aléas du couple et de la routine ! C’est une petite déception pour moi que ce thème ne soit pas exploité comme il le mérite : le potentiel de l’histoire est un peu gâché. Si vous êtes adeptes d’histoires bouleversantes et tire-larmes, passez votre chemin.  J’ai aussi déploré un manque de repères temporels, et un vocabulaire un peu trop désuet par moments

J’ai quand même apprécié cette petite fantaisie pétillante et son héroïne malicieuse ! A travers les traits d’esprit et l’humour affichés par Marie, Valérie Bel nous livre une réflexion un peu plus pertinente qu’il n’y paraît sur la routine, l’usure mais aussi la passion dans un peu couple.. Bref, des sujets qui pourraient intéresser toutes les femmes, en tout cas celles qui ont déjà une certaine expérience en la matière. Mais je pense que ce roman est une petite parenthèse idéale pour souffler entre deux lectures plus importantes! Cette histoire courte et positive saura vous charmer et vous faire danser..

Nous danserons encore sous la pluie, par Valérie Bel, auto-édité, 2017, 10 euros et 3 euros en e-book. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :