Le choix d’une vie

Alia Cardyn est une auteure que j’affectionne depuis son premier roman, « Une vie à t’attendre« , mon tout premier Charleston, qui avait été un gros coup de coeur pour moi. J’avais aussi eu l’occasion de la rencontrer à la Foire du livre de Bruxelles en 2017 et d’échanger avec elle, notamment au sujet de son roman suivant. Ce qu’elle m’en avait dit m’avait rendue extrêmement curieuse, et je me suis particulièrement réjouie lorsque j’ai eu la chance de le recevoir de la part des éditions Charleston à sa sortie. C’est donc avec une grande joie que je me suis enfin plongée dans cette lecture, qui fut également un coup de coeur. Alia Cardyn s’impose pour moi comme une auteure avec qui il faudra compter. Critique.

Merci aux éditions Charleston pour cette lecture.

L’histoire

 » Voici mon histoire. Elle aurait pu être si différente. Sans doute est-ce le réflexe facile d’une vie mature que de revisiter ses choix, d’oser les regarder pour ce qu’ils sont, autant de pas dans toutes les directions. Pourtant, je n’avais de cesse de marcher avec un but précis. À la minute de ma naissance, alors que je prenais ma première inspiration pour pousser ce cri puissant en quête d’air et de chaleur, mon destin était déjà tracé. Une chance m’était enlevée et le chronomètre lancé. Les lumières éblouissaient mes yeux s’ouvrant sur ce monde et il me restait si peu de temps pour réaliser mon rêve. « 

L’épouse d’Archibald a disparu.

Mary s’interroge sur son désir d’enfant.

L’assurance du beau Jack est sur le point de vaciller.

Et la très discrète Adélaïde aura bientôt plus d’un secret.

Ils ont tous un point commun. Oseront-ils faire ce choix qui changera leur destin ?

Mon avis

C’est délicat de parler d’un tel roman car, même si je l’ai tellement aimée, cette belle histoire ne se lit pas simplement ; elle se vit. Dès les premières pages et le magnifique prologue, je me suis sentie touchée en plein coeur, à un point que je ne saurais expliquer. J’ai eu l’impression que l’histoire n’était pas une fiction, mais qu’elle me concernait, alors que mes préoccupations sont pourtant bien éloignées de celles des personnages. Alia Cardyn a un véritable don pour immerger et nous faire ressentir les sentiments de ses personnages, son écriture sensible nous plonge aux côtés de héros terriblement humains auxquels on ne peut que s’attacher. Cela se ressent encore plus dans « Le choix d’une vie », que j’ai trouvé plus abouti encore que son tout premier roman. J’ai eu le sentiment que l’auteure avait mûri et que sa plume s’était affinée, l’imposant définitivement comme une magnifique conteuse avec qui il faudra compter. 

La force de ce roman, c’est son histoire chorale, reprenant les points de vues de 4 personnages que nous suivons sur vingtaine d’années. Ils sont profondément liés les uns aux autres sans forcément le savoir. Aucun d’eux n’est laissé de côté, même s’ils n’ont pas tous la mêmes importances dans le récit. Alia Cardyn n’a pas son pareil pour nous dresser des beaux portraits humains, pour nous présenter des héros irrésistibles, loin d’être tout noirs ou tout blancs, qui doutent, font des erreurs et se relèvent plus fort encore. Certains de ces personnages s’expriment sous forme de lettres ou de journal intime, d’autres selon un schéma plus classique. Le résultat, c’est une narration dynamique et attrayante, et des pages qui se tournent à la vitesse de la lumière. A aucun moment je ne me suis ennuyée : l’histoire réussit le tour de force d’être à la fois émouvante et captivante, pleine de suspense et pleine de tendresse. Bref, un roman passionnant qui se dévore!

Vous voulez sans doute savoir de quoi parle ce roman, car je ne l’ai pas encore précisé. Cette belle histoire tourne autour de la procréation médicalement assistée (PMA), un sujet d’actualité s’il en est, puisque cette question fait encore débat et n’est pas accessible à tous, dans certains pays comme la France. Nous suivons Mary, une jeune fille fragile mais déterminée. A l’âge de 24 ans, elle apprend qu’en raison d’un problème de stérilité, elle doit concevoir un enfant immédiatement sous peine de ne plus jamais pouvoir le faire. Célibataire, elle fait appel à la PMA dans l’urgence pour pouvoir réaliser ce rêve et devenir maman. Chaque narrateur est d’une façon ou d’une autre lié à ce processus : nous suivons la vie du donneur de sperme, de l’employée du centre médical,.. et chacun nous touche à sa manière. Cette histoire très bien documentée nous en apprend beaucoup sur ce processus et ses contradictions. Avec beaucoup de finesse, Alia Cardyn remet en question cette démarche, certes louable, et toutes ses dérives éventuelles. De quel droit des professionnels peuvent-ils juger sur parole quelle personne est à même ou non d’avoir un enfant? Le chemin est semé d’embûches, et notre jeune fille très attachante va le traverser avec beaucoup de courage, non sans douter au passage.

On pourrait se demander quel est l’intérêt de lire cette histoire sur la PMA et le désir d’enfant si l’on n’est pas soi-même concerné par le sujet. Mais l’auteure réussit vraiment à rendre son intrigue universelle, et saura captiver même le lecteur le plus réticent. A travers le parcours du combattant de Mary et tout ce qui s’ensuit, c’est la maternité qui est abordée, d’un point de vue déculpabilisant pour les principales concernées, qui se sentent souvent obligées d’être parfaites. Ce récit traite de la relation mère-enfant et de la façon dont celle-ci impacte notre vie future, en nous présentant différents cas de figure. Le thème de la parentalité est abordé de beaucoup de manières différentes, mais toujours avec finesse et pertinence. Cet amour beau et inconditionnel a su me toucher et même parfois m’émouvoir aux larmes. Pour ceux qui connaissent, ce roman m’a un peu fait penser à la superbe série « This is us », pour la construction chorale et la bienveillance qui s’en dégage. Même si nos héros ne sont pas épargnés par les tempêtes de la vie lors de certains passages plus durs que d’autres, j’ai terminé cette belle histoire le sourire aux lèvres. L’auteure a insufflé de l’espoir et de l’amour de l’Autre dans mon coeur, et je ne suis pas prête d’oublier cette histoire.

En résumé

J’ai eu un très gros coup de coeur pour ce roman, qui restera longtemps gravé en moi! Dans ce roman choral, Alia Cardyn use de tout son talent de conteuse pour nous dépeindre les destins croisés de 4 personnages, dont les liens entre eux se révèleront au fur et à mesure. L’alternance des points de vue rend le récit dynamique et accrocheur! D’une plume sensible et délicate, l’auteure dresse le portrait de héros profondément humains et imparfaits, qui ont des failles et pour qui l’on ne tarde pas à ressentir de la tendresse. Le thème évoqué est celui de la PMA (procréation médicalement assistée), un sujet d’actualité et très bien documenté. L’auteure pose avec finesse toutes les questions que soulève ce processus d’un point de vue éthique. A partir d’un thème qui ne concerne qu’une minorité, elle arrive à construire un récit universel, qui saura résonner dans tous les coeurs. Avec bienveillance, c’est la parentalité qui est explorée de diverses façons, en particulier ce lien si beau et si spécial qui unit une mère à son enfant. Les fans de la série « This is us » devraient être séduits par ce très beau récit plein d’amour, qui m’a émue aux larmes. En tout cas, pour moi, Alia Cardyn s’impose comme une auteure à suivre…

Le choix d’une vie, par Alia Cardyn, aux éditions Charleston, 2017, 18 euros.  

2 commentaires sur “Le choix d’une vie

Ajouter un commentaire

Répondre à douceurdelireblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :