Les Ombres du Vieux Carré

Il y a quelques mois maintenant, j’ai été contactée par la maison d’autoédition Librinova. Ils me proposaient de recevoir « Les Ombres du Vieux Carré », l’une de leurs dernières parutions, en service de presse. J’avoue que je n’avais absolument jamais entendu parler de ce roman et que la couverture ne me semblait pas attrayante. Pourtant, le résumé m’a intrigué et j’étais bien curieuse de me laisser tenter par cette histoire d’amnésie, un thème que j’affectionne ! Malheureusement, cette lecture n’a pas tenu toutes ses promesses… Critique.

Merci à Librinova pour cette lecture. 

L’histoire

Dans un quartier cossu de Washington, Nora se réveille un matin, amnésique. Elle ne reconnaît plus personne, pas même son mari Ethan ou ses trois enfants. A New-York, un chef d’entreprise à qui tout réussit, Owen, vit la même situation : sa femme, sa société, son appartement, tout lui semble étranger.
Désemparés et victimes de rêves étranges, ils cherchent à tout prix quelqu’un capable de comprendre, et de répondre à leurs questions. Owen et Nora font alors connaissance au détour d’un site de chat et décident de s’allier pour résoudre cette énigme, en suivant les indices laissés dans leurs songes.
Parviendront-ils à comprendre ce qu’il leur est arrivé ? Pourront-ils un jour retrouver leurs souvenirs et reprendre le cours de leur vie ?

Une aventure trépidante où se mêlent mystère et sentiments, à lire absolument !

Mon avis

Je pense que ce roman sera très vite oublié. Pour vous dire, je rédige ma chronique même pas 12 heures après l’avoir terminé, et mon souvenir en est déjà flou… Bref, « Les Ombres du Vieux Carré » est définitivement une lecture très peu marquante pour moi, ce qui ne veut pas dire que c’est une mauvaise lecture pour autant. J‘ai passé un assez bon moment avec ce court roman de 190 pages, qui me semble idéal pour se délasser entre 2 lectures plus sérieuses.

Ce roman m’a fait sortir de ma zone de confort. C’est un récit fantastique, et j’en lis très peu, même si la romance y trouve bien sa place, ce qui m’a comblée Pour ceux qui connaissent, cette histoire se situe un peu dans la même veine que les premiers romans de Musso! La qualité est moindre, malheureusement… Nous suivons Nora et Owen, qui se réveillent au même moment totalement amnésiques dans une vie qu’ils ne reconnaissent pas. Qui sont-ils vraiment? Pourquoi ce dont ils se souviennent ne cadre pas avec ce qu’on leur raconte de leur vie? Et surtout, qui sont-ils l’un pour l’autre? En quoi leurs destins sont-ils liés? Ça en fait des questions, et il semblerait bien que ce court nombre de pages ne suffise pas pour y répondre…Les personnages ne sont qu’esquissés et en deviennent caricaturaux, les situations manquent de crédibilité, tout va trop vite dans l’intrigue et même le dénouement est précipité. Bref, ce roman aurait gagné à être plus long pour explorer en profondeur une histoire qui avait pourtant du potentiel.. 

En effet, je dois reconnaître que cette histoire est accrocheuse. Le style de l’auteur est tout à fait dynamique, et il y a beaucoup de mystères disséminés au fil des chapitres, qui intriguent et qui donnent envie d’en savoir plus. C’est ce que j’aime avec les histoires d’amnésie, elles sont souvent palpitantes car pour le personnage, l’enjeu est vital : il n’est autre que de découvrir qui il est vraiment. Ce roman ne fait pas exception à la règle, et les pages se tournent très vite. Je ne me suis jamais ennuyée, c’est pourquoi, malgré ses défauts, j’ai apprécié cette lecture dans sa globalité, et je la recommanderais plutôt pour une petite lecture détente. Mais voilà.. Avec ce résumé, je m’attendais à un thriller à la « Avant d’aller dormir » (un superbe roman pour ceux qui ne connaissent pas!). On en est loin. Cette histoire vire très vite à l’onirique voire au fantastique. Il est vrai que je lis très peu ce genre, ce qui influence peut-être mon jugement. Néanmoins, j’ai eu l’impression que les éléments fantastiques de cette histoire tournaient à l’absurde. La quête de nos héros les mènera jusqu’au Vieux Carré, le quartier de La Nouvelles Orléans célèbre pour sa pratique du vaudou. Si les légendes et croyances liées au vaudou m’ont semblé intéressantes, j’ai eu un peu de mal avec le manque total de rationalité de cette histoire. C’est plutôt subjectif, mais au début de l’histoire, j’espérais un dénouement « thrillersque » et non pas une variation autour de potions et de mages. J’ai un esprit cartésien, ce qui explique mes réticences, mais si vous aimez tout ce qui est ésotérique, cette histoire vous séduire sans doute. 

En résumé

Je n’ai pas passé un mauvais moment avec ce roman, mais je pense qu’il s’oubliera très vite. Cette énième variation autour du thème de l’amnésie est sympa mais ne m’a pas marqué. Elle ressemble aux premiers romans fantastiques de Musso, la qualité en moins! Nous suivons Nora et Owen, nos héros, dans une quête palpitante à la recherche de leurs souvenirs, qui les mènera jusqu’au Vieux Carré, le quartier vaudou de La Nouvelle-Orléans. Qui sont-ils? Quel est ce lien qui les unit? Autant de questions qu’un court nombre de pages ne suffit pas à solutionner… Tout m’a semblé trop précipité, jusqu’au dénouement. Les personnages sont caricaturaux, les péripéties s’enchaînent trop vite. Mais je dois reconnaître que cette histoire est accrocheuse et qu’il est dur de la reposer! L’auteur distille des mystères tout au long de son intrigue, et je ne me suis pas ennuyée une seconde jusqu’au point final. J’ai regretté cependant le manque total de rationalité de cette histoire, qui tourne autour de la sombre magie noire de Louisiane. Peut-être que des esprits moins cartésiens que le mien sauront apprécier cette histoire ésotérique, mais pour ma part, je l’ai trouvée limite absurde! Bref, un livre pas désagréable à lire, qui m’a fait passer un bon moment malgré tout, mais que je ne recommanderais pas en raison de ses trop nombreux défauts…

Les Ombres du Vieux Carré, par Samuel Fessard, autoédité chez Librinova, 2017, 190 p., 3 euros en e-book et 14 euros le format papier. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :