Les yeux couleur de pluie

Cela fait déjà presque un an que j’ai acheté ce roman, que j’avais pu me faire dédicacer lors du dernier salon Saint-Maur en poche. Il s’agit du premier tome d’une trilogie de romances feel good se déroulant de le milieu médical, et j’avoue que la sortie en poche du deuxième volet m’a poussé à mettre un coup d’accélérateur pour enfin découvrir cette saga ! J’ai donc sorti avec plaisir ce petit roman de ma PAL. Critique.

L’histoire

Étudiante en médecine, Marie-Lou est, du jour au lendemain, affectée à Brest. Autant dire le bout du monde pour celle qui n’a jamais quitté sa Grenoble natale. Une nouvelle existence commence alors pour elle, loin des siens, de ses montagnes  : il va falloir s’habituer au climat, à la région, à la collocation, aux collègues… Surtout, c’est l’insouciance et la légèreté de ses vingt-cinq ans qui vont être confrontées à la dure réalité du monde hospitalier. Une nuit, elle croisera Matthieu, interne en ORL. Ce loup solitaire, mystérieux et poétique, arrivera-t-il à lui faire une place dans sa vie  ?

Mon avis

Sans être le plus original du monde, ce roman est une jolie réussite dans la grande tradition des feel good books. J’avoue avoir passé un très bon moment avec cette petite lecture, mais je ne crois pas qu’elle restera inoubliable à mes yeux pour autant. Cela ne m’a pas empêché de lire très vite ce roman qui se dévore. Le style est très simple, proche du langage parlé, l’humour est au rendez-vous, les chapitres sont courts… Bref, les pages se tournent toute seule et on n’a aucun problème à rentrer dans l’univers de Marie-Lou.

Cette jeune femme se retrouve envoyée en Bretagne dans le cadre de ses études, et le dépaysement est garanti. J’avoue avoir souri face à quelques péripéties liées au « choc des cultures ».  L’ambiance bretonne est présente de façon discrète, par petites touches, elle n’est pas au coeur du livre, mais reste malgré tout très plaisante. Décidément, la Bretagne est une destination à la mode de mes récents « voyages livresques » puisque ces derniers mois, j’ai lu au moins 4 roman s’y déroulant. Il faudra donc que j’aille y faire un tour dans la vraie vie !

Moi qui ne connais rien à la médecine, j’ai pu en apprendre beaucoup sur le fonctionnement de ces études et plus particulièrement de leur stage ou « internat ». Un peu à la manière des histoires de Baptiste Beaulieu, ce roman nous emmène à la rencontre de cet univers si particulier aux travailleurs investis, mais qui ont parfois aussi besoin de relâcher la pression durant des fêtes effrénées. En effet, Marie-Lou est étudiante en neurologie et dans ce roman en forme de tranche de vie, nous allons la suivre dans sa vie quotidienne auprès de différents patients, dont les histoires ont su m’émouvoir. Ce petit côté « Grey’s Anatomy »  constitue pour moi un vrai plus du roman, qui contribue à le démarquer des autres feel good en libraire !

Mon seul petit problème avec ce livre réside dans les personnages, qui ne sont pas suffisamment creusés. L’héroïne, Marie-Lou, est une fille sympa que l’on prend plaisir à suivre, mais il m’a manqué quelque chose pour véritablement m’attacher à elle. Idem, pour la romance avec le beau et mystérieux Matthieu, qui n’a pas réellement su me toucher, bien que j’aie apprécié sa progression lente. Les personnages secondaires, quant à eux, sont prometteurs et nous offrent des jolis moments, quoiqu’un peu trop rares, mais leur psychologie n’est pas assez développée à mon goût. Je pense que ce manque de profondeur s’explique par le fait que ce roman est un premier tome et que le passé et le caractère de notre petite bande d’internes seront mieux développés dans la suite de la saga. Une chose est sûre, je ne manquerai pas de m’y plonger, car je suis curieuse de voir ce que Sophie Tal Men réserve à Marie-Lou et aux autres pour la suite.

Bref, « Les yeux couleur de pluie » est un roman très sympa sans être inoubliable, qui vous fera passer un chouette petit moment feel good, mais sans vous transcender pour autant. L’ambiance bretonne et l’univers médical constituent un vrai plus à cette histoire somme toute assez banale, mais néanmoins très efficace. A découvrir.

Voici une photo de ma dédicace obtenue lors d’une rencontre avec l’auteure au salon de Saint-Maur. Je compte aller la revoir cette année et en profiter pour me procurer le deuxième ! 

31934856_1754439731269295_6791958722370338816_n

Les yeux couleur de pluie, par Sophie Tal Men, aux éditions Le Livre de Poche (2017), 7 euros 20. 

3 commentaires sur “Les yeux couleur de pluie

Ajouter un commentaire

  1. J’avais adoré ce premier tome et puis, j’ai été assez déçue avec « Entre mes mains, coule le sable ». Mais ce premier volet m’avait captivée, l’histoire de Marie-Lou est simple mais sensible.

    J'aime

  2. J’avais ajouté ce roman à ma wishlist et l’avais oublié… Merci de m’en rappeler! Ce côté romance et univers médical m’attire énormément et le fait qu’il se déroule en France, qui plus est en Bretagne, est un vrai plus, qui nous permet de (re)découvrir nos régions!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :