Hyacinthe (Tout en nuances #1)

Erika Boyer est une auteure autoéditée que j’ai découverte par hasard l’année passée. Depuis lors, j’ai lu tous ses romans et je prends à chaque fois plaisir à me laisser envoûter par sa très jolie plume. Si vous ne la connaissez pas, je vous invite d’ailleurs à la découvrir, car ses romances contemporaines à la française n’ont rien à envier aux meilleures! Bref, il me restait à lire son tout dernier roman paru, « Hyacinthe », qui est le premier tome d’une nouvelle saga d’histoires inspirées aux dieux de la mythologie grecque. Je m’y suis plongée avec confiance et j’ai en effet encore une fois passé un très bon moment !

Merci à l’auteure Erika Boyer et à Simplement Pro pour cette lecture.

L’histoire 

Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.

Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.

Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ?

Mon avis

La mythologie grecque m’intéresse énormément : je suis une grande amatrice de romans à ce sujet, j’avais d’ailleurs dévoré la saga « Percy Jackson » en son temps. Je ne pouvais donc que m’enthousiasmer quand j’ai appris que la nouvelle saga d’Erika Boyer se déroulerait dans cet univers! Si cette histoire reste réaliste, chacun des personnages est inspiré librement de l’un des plus célèbres dieux. Pour ma part, cela a été un très grand plus durant ma lecture! J’ai adoré me creuser la tête pour saisir qui était qui, et j’ai beaucoup aimé les petites références et clins d’oeil qui parsèment l’oeuvre.. Tout est fait pour aiguiser la curiosité des lecteurs! C’est quelque chose qui m’a beaucoup plu, mais en même temps, ce n’est pas gênant si vous n’y connaissez rien. En effet, le coeur de l’histoire est une romance aussi belle qu’universelle.. 

« Hyacinthe » est une romance contemporaine qui nous raconte l’histoire de Hyacinthe et Eléa. J’ai trouvé l’histoire assez simple, c’est-à-dire qu’il n’y a pas beaucoup de rebondissements ou de grands mystères dans l’intrigue, mais cela ne m’a pas gêné. En effet, la plume d’Erika est si magique qu’elle se suffit à elle-même ! Avec son talent pour manier les mots, l’auteure nous transporte dans un autre monde, plus beau et plus poétique, où toutes les histoires d’amour sont possibles. Dans ce roman, on retrouve ses thèmes centraux qui sont les personnages atypiques, l’acceptation de soi ou encore l’amour sous toutes ses formes. Beaucoup de douceur se dégage de cette histoire, on se sent enfermé dans la bulle cosy du chalet de Hyacinthe tout au long de notre lecture, et cela rend le moment encore plus agréable. « Hyacinthe » est selon moi le roman parfait pour découvrir l’univers d’Erika : une histoire d’amour accessible à tous, touchante, simple et efficace, qui vous permettra de vous échapper pour quelques heures dans un monde un peu plus beau.

Notre duo d’amoureux fonctionne très bien : on ressent l’alchimie entre eux, et on s’attache à chacun d’eux grâce à la narration en alternance! Leur psychologie est très bien développée, nous ressentons leurs blessures et leurs fêlures : j’ai souvent eu envie de les prendre dans mes bras pour les réconforter. Ce n’est pas la première fois que je ressens ça avec les personnages de l’auteure, qui me semblent si vrais et réalistes que je finis par les voir comme des amis! J’ai été cette fois particulièrement touchée par le personnage de Hyacinthe : cet homme torturé vit dans la plus grande solitude, et ne veut se montrer devant personne car il se voit comme un monstre. Du moins jusqu’à sa rencontre avec Elea.. (maintenant que j’y repense, il y a un petit côté « La Belle et la Bête dans cette histoire! »). J’ai beaucoup aimé ce héros attachant et original, dont nous saisissons les faiblesses, mais aussi la grande beauté intérieure. L‘auteure en profite d’ailleurs pour nous délivrer un très beau message sur l’acceptation de soi et sur la tolérance. Je suis sensible à ces sujets, qui sont ici très bien traités, tout en pudeur et en délicatesse.

J’ai senti du potentiel du côté des personnages secondaires, qui sont très peu nombreux : j’avais envie d’en savoir plus sur eux, de mieux les comprendre en découvrant leur histoire.. Je suis parfois restée sur ma faim à ce sujet, car leurs caractères ne sont ici qu’esquissés, mais je sais que l’auteure réserve un tome spécifique à chacun d’entre eux ! Je vais donc prendre mon mal en patience, et il est clair que je serai au rendez-vous pour les prochains tomes. Car Erika Boyer a cette façon unique d’écrire, pleine de sensibilité et de justesse : l’auteure nous raconte des histoires d’amour comme personne, de ces histoires belles et universelles qui vous rendent un peu plus heureux et vous font passer par une myriade d’émotions. Impossible de rester indifférents face à des héros si vrais et si humains : Alejandro et Hugo de « Sous le même ciel » sont encore présents dans mon coeur, et je sens qu’Hyacinthe et Eléa vont les y rejoindre!

Cependant, je dois quand même signaler que je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce roman comme j’ai pu en avoir pour certains des précédents. Si l’histoire d’amour est très belle, il m’a manqué cette petite originalité dans l’intrigue qui en ferait un roman inoubliable ! Erika Boyer nous livre cette fois une romance contemporaine M/F finalement assez classique : rien à voir par exemple avec l’histoire d’amour interdite de « Pardon » qui brisait tous les tabous. L’auteure a un talent bien à elle pour traiter de sujets peu abordés et nous livrer des romances atypiques qui sortent des cadres convenus : j’ai un peu moins retrouvé ici cet aspect d’innovation.. Je ne doute cependant pas que la suite de la saga « Tout en nuances » nous réservera des belles surprises, et je vous recommande de vous y plonger les yeux fermés. 

Tout en nuances, tome 1 : Hyacinthe, par Erika Boyer, autoédité (2018), 15 euros et 4 euros en e-book.

Pour en savoir plus sur l’auteure : 

Publicités

3 commentaires sur “Hyacinthe (Tout en nuances #1)

Ajouter un commentaire

  1. Merci beaucoup pour cette longue et belle chronique ! Quel plaisir de te lire chaque fois et de redécouvrir mon livre à travers tes yeux ♡

    Je suis heureuse que tu aies apprécié cette histoire et que tu aies été touchée par Hyacinthe et Elea qui sont des personnages auxquels je suis très attachée. Je comprends aussi que le manque d’intrigue / de rebondissements ait été un problème pour toi. En fait, cette histoire devait être une nouvelle (je prévoyais une centaine de pages) et… je me suis laissée emporter xD Plus qu’un roman, c’est un morceau de vie. On se concentre sur un bout de la vie de Hyacinthe et Elea, comme on se concentrera sur un morceau des autres personnages (pardon pour le manque de développement des secondaires, ça arrive dans les prochains, comme tu le sais) et je crois que j’aurais dû être plus clair à ce sujet car plusieurs lecteurs s’attendaient à autre chose. Désolée >~<
    En réalité, leur vie n’est pas toute rose. Dans le tome 2 de la saga, il y aura normalement une scène au restaurant qui montrera ce qu’ils vivent encore parfois à cause du visage de Hyacinthe, on pourra voir que ce n’est pas toujours la joie, mais ce n’est pas sur ça que je me suis concentrée et je peux comprendre que du coup on trouve le tout un peu trop linéaire.

    En tout cas, j’espère que les prochains tomes te plairont. Le deuxième sera sur Alexa, qui a une vie bien différente de Hyacinthe et Elea, et qui a aussi des problèmes tout autre. J’ai hâte que tu découvres son histoire et celle avec qui elle partagera la narration ♡

    Encore merci pour ce bel avis. Merci de me faire confiance et de prendre du temps pour me lire, ça me fait toujours extrêmement plaisir de savoir ce que tu as pensé de mes romans.
    Et comme d’habitude, si tu as une minute pour poster un avis sur Amazon (si tu peux, je ne sais plus si c’est possible pour toi), cela m’aidera sûrement beaucoup !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :