Un anniversaire au poil

Il y a quelques mois, j’avais découvert Sonia Dagotor avec le roman feel good autoédité Tout peut arriver ou presque dont j’avais beaucoup aimé l’humour pétillant. Dans la foulée, l’auteure a eu la gentillesse de me proposer de m’envoyer son précédent roman, « Un anniversaire au poil », sorti chez City. J’ai eu un peu tardé à le lire, mais c’est maintenant chose faite, durant mes vacances d’été et avec beaucoup de plaisir! Critique.

Merci à l’auteure Sonia Dagotor et aux éditions City pour cette lecture.

L’histoire 

Julie, bientôt 30 ans, se retrouve seule le soir de son anniversaire, avec pour compagnie une bouteille de vin bon marché et son téléphone portable. Elle n’a rien d’autre à faire que de consulter son répertoire de contacts et de se demander pourquoi ça n’a pas marché avec les hommes qui ont croisé son chemin.
Arrive minuit une, l’heure exacte de sa naissance. Elle saisit un cupcake qui traîne dans son placard, plante une bougie dessus et fait le vœu de comprendre les hommes. Le lendemain, au réveil, c’est une drôle d’aventure qui l’attend…

Mon avis 

Dans ce roman frais et très très léger, l’héroïne, Julie, fait le voeu de pouvoir comprendre les hommes, ces drôles de spécimens. Le lendemain matin, quelle n’est pas sa surprise de se réveiller…dans la peau d’un homme, Julien! Ce postulat assez original m’a tout de suite interpellée, mais je craignais la façon dont il allait être traité. Avec un tel sujet, les blagues sexistes et les stéréotypes sur les différences hommes/femmes risquaient de pointer leur nez à tout moment… Effectivement, dès le début du roman, on n’échappe pas aux quelques gags en dessous de la ceinture de rigueur, mais ce serait une erreur de limiter « Un anniversaire au poil » à une simple comédie pas très fine.

Oui, il y a des clichés : il n’y a qu’à lire le carnet rouge de l’héroïne, dans lequel elle rassemble ses découvertes au sujet des mâles. Mais ces quelques clichés sont assumés par l’auteure, nous sont livrés avec bonne humeur et souvent même déconstruits avec bienveillance au cours de l’histoire. « Un anniversaire au poil » est finalement un roman tendre, empreint de bons sentiments, qui considère les différences entre les sexes avec indulgence et tente de les expliquer, pour le meilleur et pour le rire (exemple : pourquoi les hommes en font-ils des caisses quand ils sont malades?). Je ne sais pas ce qu’en penseraient certaines militantes féministes, mais pour ma part, sans renier mes convictions, j’ai compris la nécessité de forcer le trait afin d’obtenir une vraie bonne comédie. Le style est très simple et sans fioritures, proche du langage parlé, mais l’humour est au rendez-vous à chaque instant dans cette chick-lit très divertissante, parfaite sur votre transat cet été. Les situations cocasses sont au rendez-vous, un peu à la manière d’un chouette téléfilm de Noël!

Notre personnage principal, Julie/Julien, est assez attachant.e. et l’on arrive sans mal à compatir à ses mésaventures parfois extraordinaires. Les personnages secondaires ne sont pas en reste : mention spéciale pour la mamie Odette, très touchante. Il y a aussi une romance dans cette histoire, et c’est le seul bémol que je retiendrais : j’ai trouvé la naissance de cette histoire d’amour bien trop précipitée et assez improbable vis-à-vis du contexte, comme si l’auteure avait eu hâte de finir son livre et avait décidé de bâcler un peu les choses. Ce n’est qu’un petit détail, mais dans sa globalité, « Un anniversaire au poil » m’a fait passer un très bon moment. Oui, il faut avoir l’esprit ouvert et ne pas être trop regardant en matière de clichés, mais laissez-vous tenter par l’humour déjanté de Sonia Dagotor, vous ne le regretterez pas! Cette comédie est plus fine qu’il n’y paraît, un vrai feel good book mêlant tendresse et humour. A découvrir…

En mars, lors du dernier salon Livre Paris, j’avais pu rencontrer Sonia Dagotor sur le stand Amazon. J’ai découvert une auteure…au poil, aussi sympa que ses romans! 

38135262_1864883256891608_5405214374920978432_n

 

Un anniversaire au poil, par Sonia Dagotor, aux éditions City (2017), désormais épuisé. Toujours disponible en ebook au prix de 4 euros et chez Belgique Loisirs au prix de 10 euros.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :