Bilan : Mes lectures d’août (2018).

Ces derniers temps, vous avez dû remarquer que je suis beaucoup moins présente sur le blog. Cette fois, ce n’est pas une question de manque de temps, mais de manque d’envie. Je tiens à ce que ce blog reste un espace de loisir pour moi et non pas une contrainte. C’est pourquoi les articles se font plus rares et sont plus espacés. Cela ne m’empêche pas d’être toujours motivée à l’idée de vous présenter mes dernières lectures.

C’est pourquoi je vous retrouve aujourd’hui avec mon bilan de lectures du mois d’août, qui s’élève à 24 romans lus. Vous pouvez en apercevoir 15 sur la photo, les 9 autres ayant été lus en numérique ! Je suis plus que satisfaite de ce mois, rempli de lectures riches et variées et de romans de genre différents. Il est temps maintenant pour moi de vous les présenter. Ils ne seront pas tous chroniqués, alors si vous voulez en savoir plus sur ce que je pense de l’un d’eux, dites-le-moi en commentaire!

LA SAGA INTERNATIONAL GUY

Cet été, je me suis lancée dans cette saga de New Romance, idéale pour se détendre et se vider l’esprit durant les vacances! J’avoue que j’avais un peu d’a priori sur cette série dont un tome sort tous les mois pendant un an, concept un peu trop marketing pour moi. De plus, je craignais que cette histoire ne soit trop crue comme la précédente saga de l’auteure, « Calendar Girl », qui ne m’avait jamais tentée. Finalement, j’ai été agréablement surprise par l’univers de Parker Ellis. Le personnage principal est un homme attachant, qui respecte les femmes sous ses airs machos et il nous emmène dans des milieux qui font rêver (cinéma, parfumerie, royauté). J’ai trouvé très divertissant de le suivre dans ses différentes missions. Bien sûr, l’érotisme est parfois présent mais toujours de manière douce, bien amenée, et on sent qu’une véritable histoire d’amour se profile et que notre héros peut gagner en maturité au fil du temps. Bref, malgré quelques aspects franchement caricaturaux, cette saga romantique sans prétention a su me ravir et je serais heureuse de lire la suite.

LE DIPTYQUE SURPRENANT 

Ce mois-ci, je me suis plongée avec plaisir dans ces deux romans. Le point de départ est un projet audacieux des auteures douées Solène Bakowski et Amélie Antoine: à partir d’un point de départ identique (deux soeurs jumelles, un soir de feu d’artifice), chacune livre sa propre version de l’histoire. Dans l’un des romans, l’une des petites filles disparaît (c’est « Sans elle » d’Amélie Antoine, mon préféré) et dans l’autre, « Avec elle », elle reste et la relation entre les deux devient toxique. Et c’est une réussite! Ces deux romans sont de grande qualité. Ces histoires sont interpellantes, noires et psychologiques, surprenantes, remplies de suspense et d’intensité, avec des dénouements sombres à souhait. Et quelle bonne idée!

LES BEAUX ROMANS HISTORIQUES

  1. « La vie secrète d’Elena Faber » est une très belle histoire d’amour sur fond de Seconde Guerre Mondiale et de résistance. J’ai aussi aimé en apprendre plus sur la production de timbre, utilisée par les citoyens pour se faire passer des messages secrets. Qui aurait cru qu’un tel sujet serait si intéressant? J’ai pourtant été touchée par tous les personnages, d’une grande humanité, et par l’histoire mêlant passé et présent.
  2. « Une maison sur l’océan » se passe exactement à la même époque, et présente quelques similitudes avec le premier présenté, même si l’histoire est bien différente. Il s’agit également d’une histoire d’amour : cette fois nous sommes face à un triangle amoureux particulièrement intense que j’ai pris plaisir à suivre et qui nous entraîne à travers les remous de l’Histoire. Beatriz Williams, que je découvrais, nous livre un beau portrait de femme, via la destinée poignante d’Annabelle, mais j’aurais aimé que l’autre histoire présentée en parallèle, celle de Pepper dans les années 60, soit plus développée.

LES LIVRES DE LA RENTRÉE LITTÉRAIRE

Qui dit mois d’août dit rentrée littéraire et je me suis laissée tenter par trois parutions phare de cette année! Verdict.

  1. J’ai eu un beau coup de coeur pour « Avec toutes mes sympathies », un témoignage juste, touchant et infiniment bien écrit dans lequel la critique littéraire Olivia de Lamberterie retrace le drame que fut le suicide de son frère. Cette histoire familiale respire l’amour et est un hommage délicat et sensible à ce frère tant aimé. Olivia se livre sans voyeurisme et avec pudeur, nous découvrons en filigrane sa personnalité de grande taiseuse. Un livre qui j’espère en appellera pour elle beaucoup d’autres.. Car j’ai très envie de la relire!
  2. Le roman Vivre ensemble a défrayé la chronique, mais selon moi, il mérite surtout que l’on s’y intéresse pour sa qualité d’écriture et l’audace de son sujet. L’auteure Emilie Frèche, que j’ai eu l’occasion de rencontrer lors d’une dédicace sur mon lieu de vacances, nous livre un conte cruel, qui témoigne d’une vision cynique de la société actuelle mais non dénuée d’intérêt. Elle nous démontre, via une histoire glaçante, à quel point il est difficile de « vivre ensemble », dans une famille comme dans la société. La tension ne cessera de monter jusqu’au dénouement, surprenant et lourd de sens!
  3. Le nouveau Nothomb est un rendez-vous incontournable de la rentrée littéraire, et cette année n’a pas fait exception à la règle puisque j’ai dévoré « Les prénoms épicènes » dès sa sortie. J’avoue avoir été un peu déçue : on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de l’auteure, mais elle n’innove pas beaucoup et j’ai eu l’impression de relire l’un de ses précédents livres. Toujours efficace grâce à son style inimitable, cette variation autour de la relation père-fille ne manque pas d’intérêt, mais j’ai préféré le cru 2017, plus marquant selon moi.

 

LES THRILLERS

  1. J’ai beaucoup aimé ce nouveau roman de Sara Shepard, l’auteure de Pretty Little Liars que je suis depuis plusieurs années. Cette fois, on la retrouve dans un nouveau registre, plus adulte et sombre, via cette histoire captivante dans laquelle on ne peut se fier à personne! Sara Shepard nous livre un thriller psychologique efficace, vraiment inquiétant, servi par une héroïne bizarre, écrivaine amnésique qui doute de tout, même d’elle-même, et à raison. Cette variation sur la différence entre réalité et fiction est réussie et m’a réservé des surprises jusqu’à la toute dernière page.
  2. L’anniversaire est un roman psychologique à la Liane Moriarty, servi par des personnages bien construits, qui nous fait découvrir les dessous d’une riche famille, qui semblait parfaite en tous points. J’avoue que j’ai adoré découvrir les scandaleux secrets de la jeunesse dorée et je me suis régalée de bout en bout! Cependant, je déplore un certain manque d’originalité dans cette histoire qui ressemble à d’autres livres déjà lus précédemment.
  3. Avec « Dernière danse », je découvrais pour la première fois Mary Higgins Clark et je n’ai pas été déçue! Ce suspense est un « whodunit » efficace à la Agatha Christie, et même si j’ai vite deviné qui était le coupable, j’ai adoré suivre l’enquête jusqu’au bout, grâce aux chapitres courts et addictifs. Parfait pour se détendre.
  4. Le Supplément d’âme est un thriller d’un nouveau genre, mêlant suspense, fantastique et feel good. J’ai bien aimé cette histoire de rédemption, assez originale, qui nous livre de beaux messages puisque notre héros égoïste va apprendre à se recentrer sur sa famille et ce qui compte vraiment. Dommage que l’ensemble soit assez manichéen et caricatural..

LES ROMANS AUTOÉDITÉS

 

  1. Happiness Palace est une roman  délicat, qui aborde des sujets durs, comme la violence conjugale. Nous suivons le travail de reconstruction d’Amy, jeune victime qui va peu à peu sortir de sa coquille au contact d’une joyeuse bande d’amis abîmés par la vie. Cette histoire touchante met un peu de baume au coeur. Pour couronner le tout, il y a aussi une jolie romance, qui naît de façon progressive et en douceur.
  2. La solitude du gilet jaune m’a moins séduite. C’est un roman feel good plein de bonnes idées, mais un peu trop déjanté pour avoir réellement su me toucher. Les personnages loufoques ne sont pas vraiment crédibles et l’action répétitive ne m’a donné envie de poursuivre. Pas mal malgré tout, mais pas inoubliable.

LA ROMANCE NEW ADULT

81R4nggSM4L

Très bonne surprise avec ce roman de l’auteure Abbi Glines que je découvrais! Malgré un côté parfois un peu trop cru à la « 50 nuances de Grey » dans certaines scènes, cette histoire d’amour a su me séduire, car on ne s’ennuie jamais un instant! L’héroïne est embarquée dans un triangle amoureux entre deux hommes dangereux qui ne sont pas ce qu’ils prétendent être, chaque protagoniste a la parole et s’avère attachant alors que ce n’était pas gagné d’avance vu leurs imperfections.. J’ai vraiment aimé le rythme de cette romance au suspense haletant, pleine de rebondissements en peu de temps. Je poursuivrai avec d’autres tomes de la saga « Rosemary Beach ».

LE ROMAN FEEL GOOD

41t-Z37wfpL._SX312_BO1,204,203,200_

Impossible pour moi de faire un mois sans me plonger dans un feel good ! Et cette fois, je me suis régalée de bout en bout avec cette jolie histoire de vie signée Laure Rollier dont c’est le premier roman. La jeune auteure réunit un humour dévastateur, des personnages très justes et attachants, une héroïne touchante qui se cherche, une histoire un peu loufoque et de tendres scènes familiales dans ce roman aux faux airs de Virginie Grimaldi.

LA CHICK-LIT HOLLYWOODIENNE

Durant ce mois d’août, je suis partie en vacances à Los Angeles et j’ai logiquement choisi quelques romans légers se déroulant dans la Cité des Anges pour m’accompagner.

  1. « Bons baisers de Californie » est une histoire très sympathique et rythmée, mettant en scène deux jeunes femmes bien différentes qui se retrouvent sous le soleil de Californie au coeur d’un concours de mannequin qui pourrait bien changer leur vie, chacune d’une manière différente. Nos héroïnes ont des secrets que nous mourons envie de découvrir, chacune tombe amoureuse et cela donne une jolie romance, l’amitié entre les deux et plutôt plaisante, et le soleil de Californie et l’univers de la mode font le reste! Une chouette histoire de filles, entrainante et parfaite pour les vacances.
  2. « Hysteria Lane » est un gros pavé nous emmenant dans les coulisses de la production d’une série, à travers l’histoire de Laure, jeune femme qui s’improvise productrice. J’ai eu beaucoup de mal avec le personnage principal, cette héroïne est vraiment tête à claques, et j’ai trouvé des longueurs et des incohérences. Mais l’immersion dans le milieu du cinéma est sympa, j’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur le processus de fabrication de ces films et séries que nous adorons et sur les personnes de l’ombre qui leur permettent d’arriver jusqu’à nous!

LE YOUNG ADULT 

  1. Gros coup de coeur pour 17 ans, un magnifique roman initiatique traitant de l’adolescence avec justesse! Nous suivons tour à tour Marilyn et sa fille Angie, chacune à l’âge de 17 ans, et j’ai adoré ces deux beaux portraits de femmes sur différentes époques. J’ai été émue aux larmes par cette belle histoire évoquant des thèmes  sensibles comme la transmission, la quête d’identité, la relation mère-fille, le racisme et la discrimination, les rêves brisés… Les héroïnes principales en quête d’elle-même sont magnifiquement touchantes, je recommande cette histoire à tous, ados et plus grands!
  2. Le journal d’une âme rêveuse est une histoire adolescente assez touchante avec quelques surprises au programme malgré son manque d’originalité. Cela devrait plaire à tous les fans de « Nos étoiles contraires » et autres « Everything Everything ». En tout cas, la toute jeune auteure Camille Pujol ne manque pas de talent et cible bien les préoccupations de ses héros puisqu’elle-même a 18 ans.
  3. Après avoir vu le film Netflix adapté du tome 1, je me suis plongée avec bonheur dans la suite des aventures de Lara Jean avec ce tome 2, « PS: Je t’aime toujours ». Cette romance adolescente douce et mignonne est un parfait petit bonbon, une lecture doudou toute romantique et adorable à souhait à savourer comme un plaisir coupable.
  4. Déception en revanche pour Mon plan D, un livre YA bourré de clichés avec un triangle amoureux très prévisible, des personnages caricaturaux et une héroïne tête à claques. Ce genre de romances lycéennes convenues devrait plaire aux préados rêveuses, mais pour ma part, j’ai un peu fait le tour!

Et voilà, c’était tout pour ce bilan du mois encore une fois très très long ! N’hésitez pas à me faire partager en commentaire votre avis sur ces livres si vous les avez lus.. Et vous? Quel était votre bilan du mois d’août? Combien de livres lus? Et quels étaient vos coups de coeur? Je serais ravie d’échanger avec vous..

4 commentaires sur “Bilan : Mes lectures d’août (2018).

Ajouter un commentaire

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :