Abélard et Lily

Lorsque j’ai découvert le résumé de cette nouvelle romance, j’ai eu envie de la découvrir, séduite par son originalité. En effet, cette histoire lycéenne qui pourrait être comme toutes les autres se démarque par les caractéristiques de ses héros principaux : l’une est atteinte de TDAH tandis que l’autre est autiste Asperger. Cela m’a donné envie d’en découvrir plus, et j’étais très curieuse de la façon dont l’auteure allait traiter cette histoire d’amour entre ados différents. Pourtant, ce roman n’a au final pas su me séduire autant que  je m’y attendais, malgré ses qualités évidentes

Merci aux éditions Castelmore et à Netgalley pour cette lecture.

L’histoire

Lily est volubile, maladroite et spontanée. Abélard est brillant, très vite contrarié et toujours dans sa bulle. Elle est hyperactive. Il a le syndrome d’Asperger. Ils aiment tous les deux les anciennes lettres d’amour. Ils tombent amoureux l’un de l’autre. Vraiment, passionnément. Pourront-ils surmonter leurs différences  ?

Mon avis

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans cette histoire à cause du caractère singulier de la narratrice, Lily, atteinte de TDAH (Trouble de déficit de l’attention et hyperactivité), qui la rend incapable de se concentrer et a pour conséquence de la faire partir dans tous les sens et passer d’une idée à l’autre à une allure folle. Comme c’est elle qui nous raconte l’histoire, la narration n’a rien de classique, on saute parfois du coq à l’âne ou bien on n’a pas suffisamment de détails pour bien se représenter l’action et j’ai trouvé ça assez difficile de plonger dans l’intrigue. Il m’a fallu m’accrocher pour apprécier ce roman et sa construction bizarre.

Cependant, cela nous donne une bonne idée de ce que c’est de vivre avec ce trouble: l’immersion est réussie, et nous nous représentons de façon très claire le quotidien plein de défis des personnes atteintes. Notons que l’auteure elle-même en souffre : cela rend ses descriptions des symptômes encore plus justes. Je pense que ce roman pourrait sincèrement aider à déconstruire les idées reçues au sujet d’un trouble trop souvent stigmatisé. C’est un bon point, et reconnaissons que ce n’est pas le cas dans toutes les romances lycéennes ! Par contre, Abélard est quant à lui atteint d’autisme Asperger, et nous avons beaucoup moins de détails sur sa maladie ou d’explications sur sa façon singulière de penser. Tout cela passe un peu au second plan et franchement, cela m’a manqué. Pour une non initiée comme moi, il a été difficile de comprendre ce personnage et de le cerner. J’aurais aimé une narration en alternance, pour plonger dans la tête de chacun de nos héros atypiques et pas seulement de Lily. Le personnage de Lily s’avère être très attachante et touchante, mais j’ai plus de mal à me laisser séduire par Abélard et les personnages secondaires.

Lily, qui a l’impression que personne ne la comprend, va tomber amoureuse d’Abélard, autre garçon différent du lycée, et ensemble, ils vont redéfinir la notion de normalité. J’ai beaucoup aimé les messages d’acceptation qui se dégagent de ce roman finalement très positif et feel good malgré la gravité du sujet ! Cette romance est touchante, authentique, juste et attendrissante, tout en brisant les codes des romances lycéennes convenues. Comme tous les ados de 16 ans, Abélard et Lily vont devoir affronter les affres du premier amour, mais il y a des défis supplémentaires pour eux : comment s’embrasser quand le moindre contact physique est une torture pour Abélard? Comment faire des sorties de couple quand ni l’un ni l’autre ne supporte la foule? J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure explore avec bienveillance les problèmes qui se posent aux personnes neuroatypiques dans leurs relations avec les autres, y compris dans leurs relations de couple. Heureusement, des solutions existent : Abélard et Lily n’ont pas dit leur dernier mot et sont bien décidés à vivre leur histoire d’amour! Ils ont pour arme leur intelligence singulière, leur sensibilité, leur amour commun pour un best seller du Moyen-âge « les lettres d’Abélard et Héloïse » qu’ils vont rejouer à leur manière.

En résumé

Bref, le résultat est une romance lycéenne attendrissante qui sort des sentiers battus et qui a le mérite de vous plonger dans le quotidien plein de défis des personnes différentes comme Abélard et Lily. Il y a beaucoup de bienveillance et un côté feel good dans ce texte, qui m’a permis de mieux comprendre la façon de penser des personnes atteintes de TDAH, comme Lily mais aussi comme l’auteure Laura Creedle. Cependant, je n’ai pas aimé ce roman autant que je pensais, principalement à cause de la narration décousue qui part dans tous les sens, due à la maladie de Lily, et d’un certain manque de détails qui m’a empêché de m’attacher aux personnages, Lily mise à part. Je crois que ce roman ne me marquera pas, mais a le mérite de proposer un beau message d’acceptation et d »espoir.

Abélard et Lily, par Laura Creedle, aux éditions Castelmore (2018), 16 euros 90.

Publicités

2 commentaires sur “Abélard et Lily

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :