Fallait pas l’inviter!

Lorsque j’ai reçu le programme de rentrée des éditions Eyrolles, j’ai tout de suite été attirée par « Fallait pas l’inviter! », en librairie depuis cette semaine. Même si je ne suis pas fan de la couverture, ce roman issu de l’autoédition me promettait de bons moments rigolades grâce à son résumé plus qu’alléchant. En quête d’une petite lecture détente pour me reposer après une dure semaine de reprise, c’est donc sur ce roman que j’ai jeté mon dévolu. Critique.

Merci aux éditions Eyrolles pour cette lecture.

L’histoire

Agathe, jeune trentenaire au caractère bien trempé, célibataire (apparemment) assumée, en a plus qu’assez des allusions de ses parents sur son statut de supposée « vieille fille ». Lors d’une réunion familiale en vue de préparer le mariage de son frère , quand la sempiternelle question tombe une nouvelle fois : « Viendras-tu accompagnée ? », la réponse fuse. Oui, elle sera accompagnée ! De son fiancé, Bertrand, jeune publicitaire en vogue doté de toutes les qualités du monde ! Seul problème : pour le moment, le beau Bertrand n’existe que dans son imagination. Il va donc falloir lui donner vie, et par tous les moyens ! Défi relevé aussitôt par une Agathe déterminée, qui n’a que quelques jours devant elle pour faire coller la réalité à la fiction. Dès lors, elle va se retrouver emportée dans une folle histoire aux répercussions aussi insoupçonnables qu’imprévisibles. Pour le meilleur… et pour le pire !

Mon avis 

A la lecture de ce résumé, je m’attendais à un roman de chick-lit à l’intrigue un brin classique, mais toujours divertissante. Je voyais déjà la romance naître entre Agathe et son faux fiancé… J’étais loin du compte! « Fallait pas l’inviter! » n’est pas un roman comme les autres, c’est une fantaisie à l’humour totalement débridé et à l’absurdité évidente. Passée cette surprise, je suis rentrée avec plaisir dans l’univers déjanté créé par Aloysius Chabossot, qui semble être un auteur hors normes et ne se prenant absolument pas au sérieux.

Cependant, je pense que ce roman ne plaira pas à tout le monde : c’est le genre d’histoire que l’on aime ou que l’on n’aime pas, mais impossible de rester indifférent face à un tel OVNI! Pour ma part, cela ne me dérange pas de lire des histoires absurdes et absolument pas crédibles, du moment que la rigolade est là. J’ai donc été servie avec ce roman plein d’humour,  rempli de répliques bien senties et de personnages volontairement caricaturaux et un brin pathétiques, à commencer par l’héroïne et sa famille, qui ne donnent vraiment pas envie. Certains trouveront sans doute tout cela too much, alors si vous attendez simplement une bonne comédie romantique, passez votre chemin.

L’histoire est donc celle d’Agathe, qui décide de venir accompagnée d’un faux fiancé au mariage de son agaçant frère Julien. Mais rien ne va se passer comme prévu… Le collègue benêt qu’elle avait choisi se désiste au dernier moment et la voilà maintenant contrainte de demander l’aide d’un illustre inconnu d’abord récalcitrant, qui va prendre un malin plaisir à jouer les troubles-fête. A partir de là, la noce si bien organisée tourne à l’anarchie totale et je dois dire que c’est presque jubilatoire ! L’histoire se passe presque entièrement lors de cette cérémonie, et à cette occasion, nous avons droit pour notre plus grand plaisir aux petits commentaires cyniques d’Agathe, qui jette un oeil blasé sur l’assemblée constituée, il est vrai, de personnages illuminés chacun à leur manière.  La palme revenant évidemment à Thomas, le faux fiancé, totalement incontrôlable.. Le comique de certaines situations m’a bien fait sourire, et il y a quelque chose de cathartique à observer le désastre qu’est ce mariage et à tout voir voler en éclats… Même si tout ne vole pas toujours très haut, ce roman est une bonne comédie, idéale pour un bon moment de franche rigolade, si vous ne craignez pas le côté too much… A découvrir à l’occasion.

 

Fallait pas l’inviter!, par Aloysius Chabossot, aux éditions Eyrolles (2018), 14 euros. 

Publicités

3 commentaires sur “Fallait pas l’inviter!

Ajouter un commentaire

  1. Je m’attendais aussi à une chick lit comme toi ! Ce qui était d’ailleurs surprenant venant d’un auteur masculin.
    J’ai bien aimé, c’est rigolo et ça coupe bien des lectures habituelles. Mais ça n’a rien d’exceptionnel ou mémorable pour moi.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :