Ben et Charlie

J’avais entendu parler de Laetitia Constant pour son roman chick-lit « Celle qui murmurait à l’oreille du mec en costard » qui me fait de l’oeil quand je le croise en librairie depuis sa sortie. Pourtant, ce n’est pas avec ce titre que j’ai découvert l’auteure, mais avec sa nouvelle romance feel good, « Ben et Charlie« , que j’ai eu l’occasion de recevoir en service presse grâce au site Simplement Pro. Ce fut un joli petit moment de lecture. Critique.

Merci à l’auteure Laetitia Constant et à Simplement Pro pour cette lecture. 

L’histoire

Si la vie vous offrait une seconde chance, la saisiriez-vous ?
A bientôt 31 ans, la vie de Charlotte n’est pas celle qu’elle espérait. Destinée à reprendre le petit empire pharmaceutique de sa famille une fois ses études terminées, elle avait une vie et une carrière professionnelle toutes tracées qu’elle a plaquées pour vivre son rêve de devenir romancière. Neuf ans après le coup d’éclat qui lui a valu les foudres de sa mère, sa situation est plus précaire qu’elle ne l’avait espéré : elle vit toujours en colocation avec ses amies de fac, est employée dans le même bowling qu’à ses vingt ans et ne parvient pas à terminer le roman sur lequel elle travaille depuis des années. Au bord du gouffre, le destin lui offre alors une échappatoire et l’opportunité de repartir du bon pied, loin de l’agitation parisienne. Missionnée pour prendre soin de sa grand-mère vivant au Cap-Ferret, Charlie se retrouve devant une complication imprévue : le retour de Benjamin. Celui qui a disparu sans un mot l’été de ses dix-huit ans. Celui qui lui a brisé le cœur. Il semble décidé à se faire pardonner les erreurs du passé mais entre son désir de réussir et ses sentiments pour lui, Charlie va devoir choisir.

Mon avis 

J’ai passé un agréable moment avec cette romance, à laquelle je n’ai absolument rien à reprocher, mais si je veux être honnête, je dois vous avouer que je ne suis pas non plus super enthousiaste par rapport à cette lecture. J’ai mis une semaine à lire ce petit roman d’à peine 250 pages, par manque de temps, mais aussi parce que je ne ressentais pas d’impatience à l’idée de retrouver ma lecture chaque soir. La faute n’est pourtant pas à l’histoire, qui est de qualité, mais à une petite lassitude passagère de ma part envers ce genre littéraire, après en avoir enchainé plusieurs récemment. Vous le savez, j’aime lire différents genres et passer de l’un à l’autre est nécessaire pour moi pour éviter d’être « blasée ».

Le problème avec « Ben et Charlie », c’est que ce roman manque un petit peu d’originalité à mon sens. Les personnages se rapprochent très vite et à partir de là, l’histoire m’a semblé très prévisible, sans surprises. Mais ce n’est pas parce que cette histoire n’est pas originale qu’elle n’a pas de valeur, bien au contraire! Quelquefois, cela fait du bien de se poser avec un roman doudou pour se détendre en sachant à quoi s’attendre et celui-ci fera parfaitement le job si vous avez besoin de décompresser en vibrant pour une jolie histoire d’amour. 

Le cahier des charges du genre est parfaitement respecté : j‘ai retrouvé dans cette lecture tous les éléments que j’aime lorsque je me plonge dans une romance contemporaine. L’héroïne, Charlie, est un peu perdue dans sa vie et peu sûre d’elle. La jeune femme s’avèrera pourtant être très attachante et j’ai bien apprécié sa façon de ne pas se prendre au sérieux ainsi que son rêve de devenir écrivaine, dans lequel je me reconnais. Ben, le héros masculin, est quant à lui un peu brisé mais attentionné et toujours respectueux (c’est nécessaire pour que j’aime une romance, je déteste les héros machos très clichés!). Les personnages secondaires sont savoureux : mention spéciale à la mamy malicieuse, une vieille femme pleine de caractère qui m’a bien fait sourire! Les copines de Charlie apportent encore un peu de peps supplémentaire, ce qui n’était pas pour me déplaire. Enfin, l’histoire se passe dans un cadre dépaysant (en tout cas pour moi) : dans le bassin d’Arcachon. Je suis partie en vacances dans cette région il y a deux ans, et les descriptions de paysages réalisées par l’auteure m’ont rappelé de bons souvenirs à Bordeaux et dans ses environs et m’ont donné envie d’y retourner! Bref, rien à redire, tout est fait pour que l’on passe un bon moment aux côtés d’une charmante galerie de personnages. 

Cependant, cette lecture ne me marquera sans doute pas, tout simplement parce que j’aurais aimé peut-être un peu plus de prise de risque de la part de l’auteure Laetitia Constant, par exemple via un personnage fort ou des rebondissements inattendus, mais comme je l’ai dit, ce n’est pas pour autant que ce roman m’a déplu. Il n’y a même que du positif dans cette petite histoire de premier amour qui se déroule dans cadre dépaysant et saura faire rêver les romantiques. A lire donc pour les fans de romances! 

 

Ben et Charlie, par Laetitia Constant, autoédité (2018), 4 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :