N’oublie pas mon petit soulier

A l’approche des fêtes de fin d’année, j’ai eu envie de lire quelques livres de saison, des comédies romantiques qui font du bien pour me mettre dans l’ambiance de Noël. Dans cette perspective, je me suis laissée tenter par « N’oublie pas mon petit soulier », un ouvrage qui était proposé en service presse Netgalley par la maison d’édition Kennes, qui ne publie que des romans québécois. Cette lecture a été une découverte totale : du roman évidemment, mais aussi de l’auteure et de la maison d’édition ! Mais cette découverte s’est avérée positive puisque j’ai finalement passé un très agréable moment à la lecture de cette comédie réjouissante.

Merci aux éditions Kennes et à Netgalley pour cette lecture. 

L’histoire

Pour le traditionnel souper de Noël, Émilie reçoit son nouveau chum Charles, accompagné de ses deux enfants. Mais elle n’a aucun talent domestique et tout ce qui peut mal aller, ira mal. Ajoutons une tempête de neige, un ex qui débarque et une ado qui pique une crise légendaire, et voilà tous les ingrédients de cette comédie romantique cocasse et touchante. Recettes de Noël et accords mets-vins en sus!

Mon avis

J’ai passé un moment très agréable à la lecture de ce roman, une chick-lit réjouissante comme je les aime ! Nous suivons Émilie, une jeune héroïne sympathique et un peu gaffeuse qui nous raconte son histoire avec beaucoup d’humour. Elle veut absolument bien faire et organiser le repas de Noël parfait pour impressionner son nouveau copain déjà papa de 2 enfants, mais elle ira de galères en catastrophes! Ce roman est d’ailleurs conçu comme une course contre la montre jusqu’au fameux repas, chaque heure défilant et amenant avec elle son lot d’imprévus. La narration est dynamique, le style est simple, entraînant, drôle à souhait. Émilie est une héroïne pleine de peps, qui prend souvent le lecteur à témoin pour lui faire part de ses petits malheurs. J’ai vraiment adoré la suivre!

D’autres narrateurs viennent se greffer à l’histoire pour compléter le tableau : le frère d’Emilie ou encore sa belle-fille en pleine crise d’ado. J’ai aimé avoir le point de vue de chacun de ces intervenants, d’autant plus que l’auteure réussit à adopter un style d’écriture différent pour chaque narrateur, mais toujours avec une pointe d’humour divertissante. J’y ai en outre retrouvé tout ce que j’aime dans les romans de Noël : les traditions toutes respectées avec plus ou moins du succès par Émilie (décoration du sapin, cuisine du repas, chants de Noël), mais aussi une ambiance familiale où il fait bon vivre. Ce roman est une historie très positive, qui met en scène des personnages proches les uns des autres qui, malgré les galères, forment une famille unie que l’on prend plaisir à suivre. Ce roman est rempli de bons sentiments avec un happy end prévisible, mais c’est exactement que j’adorais : il s’agit d’un petit bonbon comme un bon téléfilm de Noël.

Ce roman étant québécois, j’avais un peu peur de me sentir en retrait en raison des expressions inhabituelles pour moi et de coutumes différentes des nôtres, mais finalement rien de tout ça ! Les expressions typiquement québécoises ne sont pas expliquées, mais sont très peu nombreuses et on arrive très bien à les comprendre par rapport au contexte. J’ai même trouvé cela au final très charmant, ces expressions amènent une touche d’originalité et m’ont bien fait sourire parfois! Les traditions, elles, ne sont pas si différentes de celles qui nous sont souvent présentées dans les histoires américaines de Noël. Le Québec constitue un cadre agréable, enneigé et un peu dépaysant. Bref, ces quelques petites craintes initiales se sont avérées vaines et au final, j’ai passé un excellent moment de détente avec ce roman léger, positif et drôle ! Une lecture de Noël parfaite que je vous recommande pour l’année prochaine.

N’oublie pas mon petit soulier, par Nadia Lakhdari King, aux éditions Kennes (2018), 12 euros 50. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :