Girling Up

Il y a un moment maintenant, je suis tombée un peu par hasard en librairie sur ce petit guide à destination des jeunes adolescentes, et je dois dire que le message qu’il semblait faire passer m’a intriguée. Bien que j’aie largement passé l’âge de lire ce genre d’ouvrages, celui-ci, au ton original, m’a immédiatement fait envie. J’ai fait part de cette envie aux éditions Michel Lafon, qui ont eu la gentillesse de m’envoyer cet ouvrage. Il s’est finalement révélé très instructif, et je ne regrette pas ma curiosité ! Critique.

L’histoire

L’adolescence, c’est parfois infernal. Tout change : notre corps, nos émotions, nos activités, nos relations, nos sentiments… Et autant de nouveautés à gérer d’un seul coup, ça fait beaucoup ! Forte de son expérience de docteur en neurosciences, Mayim Bialik nous fait découvrir les raisons de ces changements en s’appuyant sur des exemples vécus et nous prodigue ses conseils pour faire face à toutes les situations dans tous les domaines, que ce soit les amours, l’amitié, l’alimentation, le sport ou encore le collège.

Mon avis

Vous connaissez sans doute la célèbre série comique « The Big Bang Theory ». Pour ma part, je ne la connais que de nom, mais je n’ai jamais pris la peine de m’y intéresser. Pour cette raison, le nom de Mayim Bialik m’était totalement inconnu : je ne savais pas qu’il s’agissait de l’une des actrices principales du show. Je ne savais pas non plus que cette jeune femme, loin de se cantonner à son métier de base, avait aussi obtenu un doctorat en neurosciences. Parcours plutôt intéressant et assez peu conventionnel, je dois dire ! Il s’avère qu’en plus de ces talents déjà multiples, Mayim Bialik a décidé de se lancer dans l’écriture en rédigeant un guide à destination des jeunes filles, les aidant ainsi à traverser les affres de l’adolescence. Et j’ai trouvé cet ouvrage tout bonnement passionnant ! Un livre à mettre en les mains de toutes vos ados. Je vous explique tout de suite pourquoi…

Comme je l’ai dit, l’auteure a des connaissances scientifiques poussées, mais aussi évidemment une connaissance pratique de la vie et un certain de souvenirs plus ou moins douloureux lié à l’adolescence. Elle a décidé de lier ces deux types de connaissance dans un ouvrage de développement personnel, une sorte de Bible où elle s’adresse aux jeunes filles à la fois en tant que professionnelle et en tant qu’amie! Et je dois dire que ce mélange fonctionne parfaitement, le ton est à la fois pédagogique et drôle, touchant, sensible. Concrètement, Mayim Bialik a choisi de répondre à toutes les questions que pouvaient se poser les jeunes filles, sur des sujets variés : les transformations physiques qui subit le corps à la puberté, mais aussi les bouleversements hormonaux, les premiers coups de foudre, la sexualité, le sentiment d’incompréhension que l’on ressent à cet âge dit ingrat.. L’ouvrage est divisé en chapitres, chacun traitant de l’un de ces thèmes, d’une façon approfondie, mais sans que le ton de l’auteure nous semble trop lourd ou moralisateur. A chaque fois, l’auteure insère toujours des explications scientifiques, pour nous permettre de comprendre biologiquement chaque phénomène de la puberté, et j’avoue avoir trouvé cela très intéressant ! Les explications ne sont pas trop compliquées, elles sont claires tout en restant adaptées à leurs âges, et je dois dire que moi-même, j’ai appris des choses dans cet ouvrage très instructif de vulgarisation scientifique.

Mayim Bialik m’a semblé sincère et authentique dans sa démarche. Elle s’adresse aux jeunes filles avec beaucoup d’humour et n’hésite pas à enrichir ses propos par des anecdotes personnelles issue de son adolescence ! Si ce livre n’est pas une autobiographie, on peut dire que l’auteure se livre et n’a pas peur de donner de sa personne pour servir son propos. Le ton utilisé est plein d’autodérision (elle se moque gentiment d’elle-même), mais aussi de bienveillance. L’auteure se présente comme une grande soeur, une amie qui répond à toutes les questions un peu taboues qu’elles n’oseraient pas forcément poser..Elle leur donne une foule de conseils pratiques, parfois bien utiles, sur, entre autres, la façon d’affronter ses émotions, de s’organiser pour l’école, de manger équilibré,..  tout en citant toujours les professionnels compétents à qui s’adresser en cas de problème. Sous l’humour apparent, « Girling Up » traite de sujets sérieux ! C’est un livre de développement personnel très complet, qui ne s’attache pas à un seul aspect de l’adolescence, mais en livre un panorama d’ensemble avec beaucoup de délicatesse et de justesse.

En me lisant, vous vous posez peut-être une question : pourquoi a-t-elle tant aimé ce livre, elle qui, de toute évidence, n’est plus une préado? Eh bien, la réponse est simple. L’angle choisi pour traiter tous ces sujets est celui, actuel, du féminisme, et ce combat est particulièrement cher à mon coeur. On le voit dans le titre : « Girling Up » est un livre qui célèbre la joie d’être une fille, la richesse du corps féminin et toutes ces choses extraordinaires dont les femmes sont capables. C’est un ouvrage inspirant (l’auteure insère de temps en temps des petits apartés sur des jeunes filles qui se sont distinguées par leur courage, comme la célèbre Malala), mais aussi militant. « Girling Up » est un livre moderne et actuel : elle insiste sur certaines notions comme le consentement, propose des schémas du corps féminin pour expliquer aux filles comment elles sont réellement faites, et donne des conseils très « body positive », prônant l’acceptation de soi, mais aussi la tolérance. Quand j’étais plus jeune, j’aimais beaucoup ce genre de guides à la « Dico des Filles » et je m’abreuvais avidement de conseils qui aujourd’hui me feraient dresser les cheveux sur la tête! Certains de ces livres, au ton vraiment sexiste (l’un d’entre eux a d’ailleurs fait scandale récemment et a donné lieu à une pétition sur les réseaux sociaux), apprenaient aux jeunes filles la séduction, les poussaient à faire des régimes pour avoir un corps « parfait » ou à grandir trop vite en « séduisant les garçons ». Ici, rien de tout ça : Mayim Bialik nous propose un ouvrage dont le respect est le maître-mot, et à ce titre, il me semble nécessaire de l’offrir aux jeunes filles pour qu’elles deviennent les femmes épanouies, informées et bien dans leur corps de demain. Ne cherchez donc plus le prochain cadeau de votre fille/nièce/petite soeur/cousine/filleule/petite voisine… vous l’avez trouvé !

Girling Up, par Mayim Bialik, aux éditions Michel Lafon (2018), 15 euros 95.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :