Un macaron pour deux (Coeur grenadine #1)

Récemment, j’ai eu la chance de devenir partenaire 2019 Page-turners, c’est-à-dire avec les éditions Bayard et Milan pour les collections Young Adult. Dans le cadre de ce tout nouveau titre, qui me rend très heureuse, j’aurai aussi ponctuellement l’opportunité de découvrir certains de leurs titres un peu plus jeunesse. Et ça commence tout de suite avec « Un macaron pour deux », premier tome très sympathique de la toute nouvelle série de romans « Coeur grenadine »! Il s’agit d’un roman middle grade (destiné aux 8-13 ans) récemment paru, qui m’a fait passer un agréable moment.

Merci aux éditions Bayard pour cette lecture.

L’histoire

La vie de Lise est un enfer. Elle vient d’emménager chez son père, sa belle-mère et son horrible demi-soeur. Et elle s’apprête à passer la soirée de Saint Valentin déguisée en princesse grenouille… Pour échapper à ce cauchemar, elle se réfugie dans une pâtisserie où l’unique place libre se trouve en face d’un beau garçon. Ils partagent un macaron et le coeur de Lise chavire. Mais son père arrive et le charme est rompu.
Lise n’a pas le temps d’enlever son masque. Son prince charmant ignore qui elle est, mais elle est bien décidée à tout faire pour le retrouver.

Mon avis

J’ai passé un très bon moment avec ce petit roman, dont l’héroïne porte d’ailleurs mon prénom (je le précise car c’est l’une des premières fois que ça m’arrive, et ça m’a fait tout drôle au début aha) ! « Un macaron pour deux » est typiquement le genre de roman doudou, à dévorer à tout âge pour un agréable moment de lecture cocooning. Pour ma part, il m’aura aidé à combattre le blues du dimanche soir. Il s’agit d’une petite histoire d’amour, celle de Lise, qui a un coup de coeur dans une pâtisserie pour un mystérieux inconnu. Parviendra-t-elle à le retrouver au collège et surtout, le charme continuera-t-il  d’opérer entre eux? Le suspense est presque inexistant quant à l’issue de leur histoire, mais je n’ai pas boudé mon plaisir pour autant à l’idée de suivre notre jeune héroïne dans une enquête sur les traces de l’âme soeur.

Le personnage de Lise m’a beaucoup plu, de par son côté assez réaliste : on n’a pas de mal à croire qu’il s’agit d’une jeune fille de 13 ans, ses réactions sont adaptées à son âge et ne m’ont pas semblé trop adultes (point sur lequel je tique souvent lors de mes lectures jeunesses). C’est une jeune fille pleine de ressources et de vitalité, qui n’est cependant pas exempte de défauts. Il s’agit d’une très chouette héroïne qui plaira sans doute aux préados. Ce que j’ai le plus aimé dans ce roman, c’est la douceur qui s’en dégage. L’intrigue est remplie de bons sentiments et de bienveillance : même la peste du lycée s’avère étonnamment gentille ! J’ai vu évoluer tous ces jeunes héros avec plaisir et un brin d’attendrissement, ils m’ont semblé être l’espace d’un instant des petits frères et soeurs très attachants. Cela fait du bien de temps en temps de déguster des romans aussi doux qu’un macaron.

Si des jeunes filles de votre entourage (ou même vous, il n’y a pas de honte!) ont un faible pour les romances entre collégiens, je crois pouvoir affirmer que celle-ci est de très bonne facture. Quoique classique, cette histoire d’amour est pleine de rebondissements et je ne me suis pas ennuyée un seul instant tant elle s’avère douce et mignonne. Suzanne Nelson nous raconte un premier amour, avec toutes les maladresses et les quiproquos que cela peut impliquer ! Et n’ayez crainte, les parents, le tout est très soft et particulièrement adapté à l’âge des jeunes lecteurs : même pas un petit bisou sur la bouche, juste du romantisme en veux-tu en voilà, sans pour autant que l’histoire soit trop fleur bleue.

Notons tout de même que la première impression peut être trompeuse : malgré la couverture gourmande, les macarons et autres sucreries ne sont pas au coeur de l’intrigue, ils sont uniquement une sorte de point de départ à l’intrigue puisque pour Lise, tout commence dans une pâtisserie. Cela n’empêche pas l’auteure de nous livrer à la fin de son ouvrage plusieurs recettes de macarons, et j’ai apprécié cette petite originalité! Nul doute que les jeunes lecteurs aux talents de cordons bleus en herbe sauront s’en inspirer pour leurs prochaines recettes.

Coeur grenadine, tome 1: Un macaron pour deux, par Suzanne Nelson, aux éditions Bayard (2019), 10 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :