Calder et Eden #1

Je ne l’ai pas encore annoncé sur le blog, mais j’ai récemment eu la chance d’être choisie en tant que partenaire 2019 par Hugo New Romance, et c’est un vrai honneur tant leurs histoires d’amour savent me faire vibrer! Ma première lecture dans le cadre de cette belle année qui s’annonce a été « Calder et Eden », de Mia Sheridan, auteure que je n’avais jamais lue, mais qui a déjà une certaine renommée grâce à ses romances profondément touchantes. Et ce roman, premier tome d’une duologie, fut un gros coup de coeur! Je n’aurais pas pu rêver mieux pour commencer cette année riche en New Romances. Critique.

Merci aux éditions Hugo New Romance pour cette lecture.

L’histoire

Leur amour est interdit mais peuvent-ils y résister ?

Calder a grandi au sein d’une communauté religieuse au coeur des Etats-Unis. Ses membres obéissent aux ordres d’un gourou qui a banni tout progrès technique et les isole du reste du monde. Si Calder n’a pas eu la même enfance que les autres petits Américains, il est plutôt heureux de grandir là, entouré de sa famille et de ses amis. Mais le jour où Eden arrive dans la communauté, les choses vont commencer à changer pour lui. Cette petite fille doit devenir, à l’âge adulte, la compagne de leur leader et elle est la clef d’une prophétie plutôt inquiétante pour la communauté. Il est interdit à Calder, simple travailleur agricole, de fréquenter Eden qui grandit auprès des membres les plus puissants de la secte. Pourtant, il va se nouer entre eux une relation amicale qui se transforme au fil des années en un amour fusionnel et profond. Quel avenir ont-ils dans une communauté où leur passion est interdite ? Mais est-il possible d’y résister ?

Mon avis 

À force de lire des romances, je suis assez familière de la plupart des schémas récurrents ce type de livres et bien que j’apprécie toujours autant les romances « classiques », je me mets à chercher parfois un peu plus d’originalité dans l’intrigue. Avec « Calder et Eden », on peut dire que j’ai été servie ! La toile de fond de ce roman est en effet des plus originales : nos deux héros grandissent dans une secte, en dehors du monde que nous connaissons, un lieu étrange régi par un inquiétant gourou tout-puissant, Hector, qui sera un frein à leur histoire d’amour. Ce contexte si poignant est aussi totalement nouveau pour moi, et en conséquence, cette histoire m’a captivée comme aucune romance ne l’avait fait depuis longtemps. « Calder et Eden » est simplement un roman plus intense que tous ceux que j’ai l’habitude de lire, une romance qui m’a semblé tragique et profondément émouvante, de celles que l’on ne peut oublier.

Au-delà de l’histoire d’amour qui se noue entre Calder et Eden (j’y viendrai, et croyez-moi j’ai des choses à dire!), ce roman, premier tome d’une saga, m’a tout d’abord captivé, car il m’a permis de découvrir la vie au sein d’une « secte » (ou communauté religieuse, si l’on veut utiliser un euphémisme). C’était la première fois que je lisais un ouvrage abordant ce thème, et je dois dire que j’ai été très marquée ! Calder et Eden vivent à notre époque, mais ils sont loin d’être des Américains ordinaires : ils vivent tous deux en Acadie, une communauté retirée du monde où tout progrès a été éradiqué et où les habitants vivent presque comme au Moyen-âge, travaillant la terre toute la journée. Au sein de cette communauté, leur rôle est bien différent : si Calder est né là-bas et vit une vie simple et plutôt heureuse avec ses parents, Eden, elle, a été amenée à l’âge de 7 ans par le gourou qui l’a adoptée pour… en faire sa femme lorsque sa majorité sera venue ! Cela fait froid dans le dos..

J’avoue avoir été souvent saisie d’horreur face à la vie que nos héros mènent et à l’endoctrinement dans lequel ils sont plongés, sans accès à l’éducation ou à la modernité. J’ai été assez fascinée par la façon dont malgré ces obstacles, Calder et Eden vont arriver peu à peu à se libérer de l’obscurantisme ambiant et prendre conscience de leur situation. Lorsque leurs yeux s’ouvriront, ils feront tout pour échapper à leur secte, et ce en prenant de gros risques. Nos héros sont tout simplement des jeunes gens extraordinaires, que j’ai beaucoup admirés, tout comme leur ami Xander, d’ailleurs. Ces 3 personnages hors normes resteront longtemps gravés en moi. Généreux, courageux, prêts à prendre des risques hors normes pour accéder à la connaissance, mais surtout pour ceux qu’ils aiment..Calder et Eden n’ont pas une vie facile, c’est le moins que l’on puisse dire, mais ils arrivent à voir le positif en toutes circonstances, à chercher la beauté dans l’étrangeté de leur vie.

Leur histoire d’amour sera leur planche de salut…J’ai été émue comme rarement par une romance. Calder et Eden n’ont rien, vivent une existence à l’écart du monde, et les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre sont d’autant plus intenses. C’est un amour pur et puissant qui naît entre eux, un amour profondément sincère qui emporte tout sur son passage et les rend capable de tout…L’histoire d’amour de Calder et Eden, si belle et tendre, m’a profondément fait rêver. C’est une authentique histoire d’âmes soeurs, de Roméo et Juliette des temps modernes. Je ne saurais exprimer par des mots à quel point j’ai été touchée par la plume si délicate de Mia Sheridan, dont l’on m’avait vanté la grande sensibilité et je comprends désormais pourquoi. Cette auteure arrive à nous faire vivre des émotions fortes à l’aide de son style plein de poésie. Cette romance n’est pas une banale romance contemporaine à lire pour se délasser, c’est un drame romantique des plus poignants, qui a remué des choses au plus profond de moi !

« Calder et Eden » est une lecture addictive que l’on dévore sans pouvoir la lâcher, en passant par des tas d’émotions différentes. Tendresse, horreur, peur, tristesse, amusement, attendrissement.. J’ai ressenti tout et son contraire avec cette lecture des plus intenses. Il y a des passages très durs dans cette histoire, nos héros ne seront pas épargnés par la vie et souffriront de plusieurs horribles manières. Je n’ai pu retenir mes larmes face à la cruauté d’Hector, leur gourou, et par l’injustice de la vie qu’ils mènent. J’ai encore le coeur retourné par la scène finale, une plongée en plein effroi. Je crois d’ailleurs que cette histoire d’amour, malgré sa beauté, n’est pas à mettre dans toutes les mains. J’ai trouvé certains passages liés à la vie de la secte très durs, et les âmes sensibles pourraient en être chamboulées ! L’histoire de Calder et Eden est en tout cas infiniment belle, c’est l’une de ces histoires d’amour qui semblent irréelles tant les héros semblent destinés. Je me suis attachée à eux de multiples manières et j’ai vibré pour eux, jusqu’au cliffhanger final dévastateur ! Lorsque ce roman s’est terminé, je n’avais qu’une envie: me jeter sur la suite, qu’heureusement, j’ai eu rapidement entre les mains, avec de l’avance sur sa date de sortie. A découvrir absolument, c’est LA romance qui m’a séduite plus qu’aucune autre depuis longtemps.

Calder et Eden, tome 1, par Mia Sheridan, aux éditions Hugo, collection New Romance (2019), 17 euros.

2 commentaires sur “Calder et Eden #1

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :