Calder et Eden #2

Il y a environ un mois, je vous parlais de Calder et Eden #1, premier tome d’une duologie de New Romance qui m’a tout simplement bouleversée. Cette lecture coup de coeur avait été si addictive que j’ai immédiatement enchaîné avec la suite, que j’avais heureusement sous la main ! Et je dois dire que ce tome 2 excellent est venu confirmer mon impression plus que positive autour de cette saga. Cependant, je n’avais pas encore trouvé le temps de vous en parler. Mon mois de mars a été très chargé et j’en ai un peu délaissé le blog…Je vais maintenant rattraper ça en vous livrant ma chronique d’un tome 2 fort en émotions! Attention, ne lisez pas la suite si vous voulez éviter les spoilers sur le tome 1!

Merci aux éditions Hugo New Romance pour cette lecture. 

L’histoire

Leur amour survivra-t-il maintenant qu’ils sont libres ?

Calder et Eden ont réussi à échapper à la secte dans laquelle ils vivaient depuis des années. Mais à quel prix ?  Jusqu’alors ils avaient affronté les dangers de leur existence, ensemble, au cœur de leur communauté. Ils se retrouvent projetés dans un monde dont ils ne connaissent rien.  Calder est convaincu que l’amour de sa vie n’a pas survécu à la terrible inondation qui a englouti les membres de leur communauté. Il s’estime responsable de sa mort et lutte pour trouver un sens à sa vie. Eden pense aussi que Calder a disparu ce jour funeste et même si elle a trouvé de l’aide et de nouveaux amis, elle ne fait que survivre.

Le défi à relever est immense et difficile. Mais une passion comme la leur ne peut pas s’éteindre.  Elle pourrait peut-être les guider l’un vers l’autre.  Pour espérer trouver le bonheur à deux, ils devront abattre de nombreux obstacles liés à leur passé mais aussi d’autres, plus nouveaux.

Mon avis

Petit rappel : Le tome 1 de « Calder et Eden » avait été une merveilleuse découverte. Je suis tombée sous le charme de cette romance belle, poignante et originale se déroulant dans l’univers des sectes. Dans le premier opus, Mia Sheridan nous racontait la naissance de l’amour de Calder et Eden et leur combat pour s’aimer au grand jour loin de la secte qui les avait vus grandir… Pour ma part, j’avais apprécié cette plongée sidérante au sein d’une secte glaçante, et j’avais eu un coup de coeur pour cette belle histoire d’âmes soeurs s’aimant envers et contre tout.

Lorsque nous retrouvons Calder et Eden après l’horrible cliffhanger de la fin du tome 1, tous deux ont réussi à s’enfuir et à échapper à la mort qui les guettait, mais à quel prix… Nos héros sont tout simplement brisés, chacun d’entre eux étant convaincu que l’autre n’a pas survécu. J’ai eu le coeur serré par cette entrée en matière, mais j’ai aimé aussi les voir s’acclimater au monde normal, chacun de leur côté. Eden, qui est au centre de la première partie du roman, m’a tout simplement bluffée : malgré toutes les épreuves qu’elle a subies, cette jeune fille fait preuve d’une force infinie pour se relever, confirmant mon attachement à elle. Sur sa route, elle croisera de nouveaux alliés, qui seront pour elle comme des anges gardiens, mais devra aussi gérer la culpabilité et le stress post-traumatique. Le récit construit par Mia Sheridan reste réaliste : l’auteure manie avec brio la psychologie, et nous livre une description toute en finesse de ses personnages hantés par un douloureux passé. Si le premier tome m’avait captivée pour sa plongée dans l’univers des sectes, j’ai cette fois été fascinée par le long processus de retour à la vraie vie qui attend nos personnages, une fois libérés de l’enfer.

Ce second tome m’a plu encore plus que le premier, tout simplement parce que sa portée émotionnelle est encore plus intense. Cette fois, le thème majeur est celui de la résilience et de la reconstruction après un drame, un thème universel s’il en est. Évidemment, le cas de Calder et Eden est poussé à l’extrême, mais sans parler du fait d’échapper à une secte, nous sommes tous confrontés, au moins une fois dans notre vie, à de lourdes épreuves dont nous devons coûte que coûte nous relever, et Mia Sheridan nous livre, via l’histoire de ses héros, une belle bouffée d’espoir et d’optimisme. « Calder et Eden 2 » est avant tout une histoire traitant de courage, de combativité, du fait de se relever jour après jour, et ce grâce à la bienveillance des proches qui nous entourent. En effet, Calder et Eden peuvent compter l’un sur l’autre pour apprivoiser le monde qui les entoure. Leur amour est toujours aussi fort, pour notre plus grand bonheur : leur histoire, des plus romantiques, me fait tout simplement rêver. La plume de Mia Sheridan arrive à nous transmettre la force de leurs sentiments, dignes d’âmes soeurs.

Pour autant, tout n’est pas tout rose dans la vie de nos rescapés, qui ont mûri et doivent se refaire une place l’un à l’autre au sein de leurs nouvelles existences. Si, dans le premier tome, leur couple devait faire face à des difficultés extérieures (comme le machiavélique gourou Hector), cette fois, les problèmes qui les attend ne viennent que d’eux-mêmes et de leurs propres blocages. J’ai énormément aimé cette approche de la romance, que j’ai trouvée mature. Un amour né dans un contexte horrible peut-il se maintenir une fois l’enfer fini, ou Eden va-t-elle vouloir oublier Calden pour tirer un trait sur tout ce qui lui rappelle sa vie d’avant? Cette question, que le roman pose intelligemment, nous pousse à nous interroger et à remettre en perspective ce que nous croyons savoir au sujet de ce couple, dont l’amour était un brin idéalisé dans le tome 1. Sans trop en dévoiler, l’auteure nous fait aussi réfléchir sur les notions de bien et de mal, et d’hérédité : sommes-nous ce que l’éducation que nous avons reçue a fait de nous ou pouvons-nous nous libérer de ces chaînes toxiques? Cette romance, aussi passionnante soit-elle, est aussi drôlement intelligente et philosophique, et j’ai aimé réfléchir à tous ces thèmes tout en me laissant porter par ma lecture.

Enfin, il y a toujours autant de suspense dans cette romance, incroyablement addictive, que j’ai lue d’une traite sans pouvoir m’arrêter ! Ensemble, Calder et Eden vont enquêter sur leur passé et vont comprendre qu’Hector leur avait menti sur tout, y compris sur leur identité…Nos héros vont partir à la recherche de leur famille biologique, et cela donnera lieu à des scènes intenses. Ils vont aussi chercher à comprendre la folie d’Hector : qui est cet homme et comment en est-il venu à créer une telle secte? Mia Sheridan explore intelligemment les mécanismes de la folie et de l’endoctrinement. Je ne pensais pas pouvoir être touchée par le destin de ce monstre, mais l’auteure nous explique avec beaucoup de compassion qu’il suffit d’un drame pour que tout bascule. Comme je l’ai déjà dit, « Calder et Eden » n’est pas une banale romance, mais une histoire incroyablement riche qui ne pourra que vous enrichir !

Un dernier mot concernant le final, que j’ai trouvé tout simplement parfait. Ce tome 2 est bel et bien le dernier de la saga. Lorsque nous laissons nos héros, ils sont en paix et confiants envers leur destin. J’ai adoré ce dénouement en apothéose, qui a su me faire couler les larmes. J’étais triste de quitter mon couple fétiche et les autres personnages, mais en même temps rassurée de les savoir entre de bonnes mains. Si vous redoutez une fin déchirante comme celle du premier volet, vous pouvez souffler ! L’histoire de Calder et Eden, qui m’a fait passer par une foule d’émotions, restera très longtemps gravée dans mon coeur. Que vous aimiez la romance ou pas, je vous invite à découvrir cette duologie merveilleuse, qui ne ressemble à aucune d’autre, et qui fera maintenant partie de mes sagas préférées en la matière. Un énorme coup de coeur !

Calder et Eden, tome 2, par Mia Sheridan, aux éditions Hugo, collection New Romance (2019), 18 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :