Une évidence

Agnès Martin-Lugand est une auteure best-seller que l’on ne présente plus, l’une de celles qui a lancé la mode du feel good en France.  Même si sa nouveauté, « Une évidence », me tentait beaucoup, je ne faisais pourtant pas partie de ceux qui attendaient la parution de ce roman avec le plus d’impatience. Je n’ai en effet découvert sa plume que très récemment, en septembre dernier, avec A la lumière du petit matin, qui avait été une bonne lecture, sans pour autant être un coup de coeur magistral. Mon souvenir de ce roman étant tout de même plus que positif, j’étais curieuse de poursuivre ma découverte de l’auteure. C’est donc sans attente particulière, si ce n’est l’espoir de passer un bon moment, que j’ai ouvert ce nouvel opus, fraîchement paru. Et grand bien m’en a pris, car j’ai été totalement chamboulée par ce merveilleux roman ! Critique.

Merci aux éditions Michel Lafon pour cette lecture.

L’histoire

Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.  Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…

Mon avis

C’est difficile de vous parler de ce roman, car le résumé n’en dévoile rien, et j’imagine que c’est une volonté de l’auteure. Il vaut en effet mieux partir à la découverte de ce roman à l’aveugle, pour se laisser emporter sans s’y attendre par cette histoire si belle et émouvante.

Agnès Martin-Lugand nous raconte la vie de Reine, une femme comblée, mère célibataire d’un fils de 17 ans qu’elle élève seule et dont elle est très proche. Celui-ci n’a jamais connu son père : pour des raisons que nous comprendrons, sa mère lui a menti à son sujet. Un mensonge qui risque bientôt de voler en éclats, confrontant ainsi Reine à son passé.. J’ai trouvé cette histoire très touchante : l’héroïne est saisie à un moment clé de son existence, un moment de crise où toute sa vie est bouleversée, et nous allons l’accompagner dans cette étape difficile, dont elle sortira plus forte. Comme dans les autres romans de l’auteure, la psychologie du personnage est finement travaillée. Je me suis beaucoup attachée à Reine, qui a caché une vérité à son fils pour le protéger. Malgré ses erreurs et ses maladresses, cette femme est une mère célibataire courageuse et prête à tout pour son enfant. Agnès Martin-Lugand nous offre l’occasion de l’accompagner vers son cheminement, de laisser enfin derrière elle un passé qui l’emprisonne pour se tourner vers l’avenir et repartir sur de nouvelles bases.

« Une évidence » raconte une histoire d’amour, oui, et je vous en parlerai, mais pour moi, ce roman est aussi et surtout une histoire d’amour maternel. J’ai aimé la relation magnifique et fusionnelle qui existe entre Reine et son fils Noé, faite de complicité et d’indulgence mutuelle, malgré le gros non-dit qui pèse entre eux. L’auteure s’intéresse au lien mère-fils, si fort, à la maternité et aux erreurs que l’on fait parfois pour garder près de soi ceux que l’on aime. Au début de l’histoire, Reine est une femme très seule, qui redoute le moment où son fils prendra son envol, mais au fur et à mesure du roman, elle apprendra à couper le cordon et à laisser entrée d’autres personnes dans sa vie. « Une évidence », roman qui a pour cadre privilégié la ville de Saint-Malo (et m’a donné envie de la visiter, pour le coup!), est un portrait de femme tout en finesse, qui nous permet de voir une héroïne s’ouvrir peu à peu aux autres, sortir de la solitude qu’elle s’est choisie pour aller à la rencontre des autres, et notamment de l’amour.

Reine rencontrera en effet le personnage de Pacôme, un habitant de Saint-Malo, au charme digne du temps des corsaires. Cet homme un peu aventurier, sans attaches. véritables, portera sur Reine un regard bienveillant et sera pour elle comme un moteur qui l’aidera à avancer. J’ai beaucoup aimé le lien qui se tisse entre eux : sans trop vous en révéler, leur histoire d’amour prendra un tour surprenant, mais tellement beau. J’ai adoré en particulier la lettre poignante que lui laisse Pacôme, un grand moment de l’histoire, qui résonnera en vous lorsque vous aurez lu ce livre. Cette relation aidera en tout cas Reine à affronter son passé et sera l’impulsion qui l’aidera à prendre confiance en elle : je vous souhaite à tous d’en vivre une pareille!

Dans le précédent roman de l’auteure que j’avais lu, « A la lumière du petit matin », je déplorais un peu le manque de soin accordé aux personnages secondaires. J’aime quand ceux-ci ne sont pas de simples faire-valoir et ont leur propre histoire à raconter. Cette fois, mon souhait a été exaucé : Reine est entourée d’une galerie de personnages attachants et bienveillants, qui seront tous touchés de près ou de loin par le grand secret qu’elle va révéler. Chacun aura sa réaction, pas toujours la bonne et parfois même catastrophique, et j’ai aimé comment l’auteure explore les troubles intérieurs que chacun doit affronter. Ces personnages ont au départ beaucoup de rancoeur les uns envers les autres, mais le dénouement, tout simplement parfait, offre à chacun une forme d’apaisement. J’ai été bouleversée par le dénouement, émouvant à souhait, qui m’a mis les larmes aux yeux et clôture l’histoire de la plus belle des manières.

En résumé

« Une évidence » est une sublime histoire, qui m’a fait enfin comprendre l’engouement pour son auteure. C’est un roman tendre et bienveillant qui traite de résilience, de maternité, du poids du passé, et surtout de la famille, celle que l’on a et celle que l’on se crée. Le tout dans le cadre enchanteur qu’est Saint-Malo, une ville que j’ai désormais envie de visiter!

Une évidence, par Agnès Martin-Lugand, aux éditions Michel Lafon (2019), 19 euros 95.

3 commentaires sur “Une évidence

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :