Wild Son

Connaissez-vous la saga « Wild Crows » écrite par la talentueuse Blandine P. Martin? Il s’agit d’une série de 5 tomes de romances suspense, nous plongeant dans l’univers peu ordinaire d’une bande de bikers très attachants qui risquent leur vie à chaque instant ! Pour ma part, j’ai adoré m’y plonger tout au long de l’année 2018 (les chroniques des 5 tomes sont toutes en ligne sur ce blog). Si c’est également votre cas, que la nostalgie vous gagne désormais et que vous avez envie de passer encore un peu de temps en compagnie des bikers de Monty Valley, pas de souci! L’auteure a pensé à vous. D’abord avec « Wild Crows Confidential », recueil de nouvelles inédit sorti ce mois de mars, et surtout avec « Wild Son », spin-off tout récent centré sur le personnage de Casey ! Pour ma part, j’ai eu la chance de m’y plonger, grâce à la confiance renouvelée de l’auteure, et je viens vous livrer mon avis au sujet de ce petit dernier de la famille Wild Crows.

Merci à l’auteure Blandine P. Martin pour cette lecture.

L’histoire

Il pensait avoir trouvé le juste équilibre, fait table rase du passé.
Son club, sa famille, son royaume.
Elle voulait recommencer à zéro, loin des siens.
Sa liberté, sa folie, sa vie.

Voilà cinq ans que Casey a repris le flambeau derrière son père à la présidence du club des Wild Crows, un gang de bikers qu’il a su remettre dans la légalité au fil du temps et aux prix de nombreux efforts.
Alors que les affaires fleurissent et que son engagement quotidien porte ses fruits, le destin met une jeune femme sur son chemin. Charlie, une tornade explosive capable de tout balayer sur son passage, y compris les cicatrices d’un passé trop sombre.
Pourtant, Casey le sait : ne jamais oublier. Comme unique solution à ses propres fantômes, le jeune homme s’est endurci, ses responsabilités l’ont rendu méfiant, à juste titre.
Le club est sa raison de vivre. Ses frères avant tout le reste.
Alors pourquoi la venue de Charlie dans les parages sème-t-elle autant le doute sur ses convictions ?
Quelle raison le pousse ainsi à creuser ce dossier « à haut risque », marqué d’un sigle ennemi ? Quand la tentation devient si dangereuse, doit-il fuir pour protéger les siens ou succomber pour obtenir les réponses tant espérées ?

Mon avis

J’ai pris un grand plaisir à retrouver l’univers si particulier de l’auteure Blandine P. Martin, dans ce nouvel opus, spin-off inédit de la saga « Wild Crows ». Je tiens à préciser, pour les novices, qu’il peut se lire indépendamment de la saga initiale, si vous ne craignez pas les spoilers. On retrouve ainsi les personnages de la première saga, dans une nouvelle histoire qui se déroule 5 ans plus tard. Pour ma part, cela m’a ravie : j’ai été très contente d’avoir des nouvelles de ces personnages que j’avais appris à aimer, en particulier de Joe et d’Ash, dont l’on rencontre ici la petite tribu, bien que ces personnages soient désormais très secondaires.

Cette fois, nous en apprenons plus sur Casey, frère de Joe (l’héroïne de la première saga), devenu le nouveau  Président des Wild Crows. Un poste à responsabilité pour ce jeune homme que l’on découvre ici sous un nouveau jour, loin des facéties auxquelles il nous avait habitué dans les tomes précédents. J’ai beaucoup aimé découvrir son point de vue et en apprendre plus sur ce personnage secondaire de la saga initiale, qui m’a toujours semblé attachant, d’autant plus maintenant que l’auteure nous livre sa propre histoire.

Blandine P. Martin reprend les recettes qui avaient si bien marché dans sa saga « Wild Crows », pour nous livrer un nouveau cocktail détonnant et qui fonctionne à merveille, savant mélange d’action, de suspense, de romance, d’humour et de gravité. Casey est devenu plus sérieux, mais n’en a pas oublié son franc-parler, tout comme les autres bikers du club d’ailleurs, que nous prenons un grand plaisir à retrouver. Un nouveau personnage fait son apparition : il s’agit de la belle et intrépide Charlie, issue d’un clan rival qui fera battre le coeur de notre Président. J’ai beaucoup aimé cette héroïne, une femme forte et indépendante comme sait si bien nous en livrer Blandine P. Martin ! Comme Joe, Charlie ne se laisse pas marcher sur les pieds et arrivera très vite à s’imposer dans le petit cercle fermé des Wild Crows. Mais la comparaison s’arrête là : cette fois, notre héroïne est une « native », qui a grandi avec ces codes, et non une novice comme Joe. J’ai aimé cette petite originalité, qui permet à l’auteure de se renouveler en créant un ouvrage à la dynamique différente de la saga initiale !

L’histoire d’amour qui naît entre Casey et Charlie a tout pour plaire. Une fois encore, Blandine P. Martin n’a pas son pareil pour nous décrire les sentiments naissants, de manière juste, progressive et sans trop chercher à précipiter les choses. L’alchimie entre nos personnages est évidente, leurs échanges de piques est savoureux! Une chose est sûre, les fans de romances devraient être charmées par ce duo haut en couleur. Mais les Wild Crows ne seraient pas les Wild Crows s’ils ne flirtaient pas avec le danger et cet opus, comme les autres, comporte son lot de rebondissement haletants ! Le suspense est toujours présent dans ce roman au rythme trépidant, où l’on ne s’ennuie jamais et où l’on tremble très souvent pour les personnages. L’auteure aborde aussi quelques thèmes plus profonds : j’ai particulièrement été touché par le passé douloureux de Charlie, qui est très justement traité.

En résumé

Vous l’aurez compris, une fois encore, la plume de Blandine P. Martin a su m’envoûter et m’embarquer dans son univers des plus addictifs ! Le nouveau couple présenté, formé par Casey et Charlie, un nouveau personnage, est particulièrement touchant et le rythme toujours aussi trépidant. « Wild Son » est une romance suspense très efficace, qui devrait, j’en suis sûre, plaire aux nostalgiques de la saga « Wild Crows », mais aussi séduire de nouveaux lecteurs. Encore une réussite pour cette auteure fran

çaise, qui a su créer son propre style inimitable, et nous propose toujours des romances brisant agréablement les codes !

De la même auteure : 

Wild Son, par Blandine P. Martin, autoédité (2019), 15 euros et 5 euros en e-book.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :