Bilan : Mes lectures de mai 2019.

Je vous retrouve aujourd’hui, en retard sur le calendrier comme toujours, pour dresser à vos côtés le bilan de mes lectures de mai. Ce bilan s’élève à 8 livres : vous pouvez en retrouver 5 sur la photo, puisqu’il y en a aussi 3 que j’ai lus en format numérique. Je suis extrêmement satisfaite de ces chiffres compte tenu des circonstances exceptionnelles.

Il faut savoir qu’en mai, ma priorité n’était absolument pas à la lecture : ce mois est pour moi synonyme d’intense révisions, avant les examens qui commencent début juin. Durant ce laps de temps, j’ai donc mis le blog en pause. Vous remarquerez d’ailleurs qu’aucun des livres que je vais vous mentionner dans ce bilan n’est encore chroniqué. Je n’en ai tout simplement pas encore eu le temps, mais je compte bien m’y consacrer le plus vite possible, c’est promis. En mai, j’ai totalement cessé de bloguer, mais je n’ai pas pour autant cessé de lire. Cela m’est tout simplement impossible : j’ai besoin de la lecture comme d’un oxygène pour m’évader, me détendre et dès lors, même en période de révisions, je lisais toujours quelques pages le soir pour relâcher la pression après une longue journée.

Les 8 romans lus en mai étaient tous de qualité, je n’ai eu aucune déception, mais j’ai surtout eu un gigantesque coup de coeur pour « Quand nos souvenirs viendront danser », le nouveau Virginie Grimaldi, le roman que j’attendais le plus cette année et qui pourtant s’est avéré encore mieux que tout ce que j’aurais pu imaginer. Mais trêve de bavardage, il est temps que je vous laisse découvrir tout ça !

LA BD

41VwAFvPS7L._SX373_BO1,204,203,200_

En mai, j’ai craqué pour cette BD après l’avoir vu beaucoup passer sur Instagram, et j’ai rudement bien fait ! J’ai été profondément secouée et bouleversée par cet ouvrage engagé, que je considère d’utilité publique. Avec beaucoup de délicatesse et un coup de crayon magnifique, l’auteure Aude Mermilliod nous fait partager son expérience de l’avortement, ainsi que celle de Martin Winckler, médecin qui s’est dédié toute sa vie à cette cause. Cet ouvrage est magnifique, il lève le voile sur un des plus grands tabous de notre société, le tout avec beaucoup de poésie. Il est d’autant plus nécessaire en ces temps de recul, où le droit à l’avortement est malheureusement à nouveau un sujet de débat.

LES COUPS DE COEUR

En mai, j’ai lu deux excellent livres, qui figureront à coup sûr en haut de mon palmarès 2019 ! Ces ouvrages m’ont permis de retrouver des auteurs dont j’avais déjà pu apprécier le talent, en particulier Virginie Grimaldi, qu’on ne présente plus et qui n’est autre que mon auteure préférée, dont j’attends chaque nouveau livre comme le messie.

  1. Je n’ai même pas les mots pour vous parler de ce que j’ai ressenti à la lecture de « Quand nos souvenirs viendront danser« , livre tant attendu dont j’ai savouré chaque page avec le même bonheur. À chaque nouveau livre, je pense que Virginie Grimaldi ne pourra pas faire mieux, et pourtant, elle finit toujours par se surpasser à nouveau. Cette année encore, l’auteure nous livre un ouvrage aussi drôle qu’émouvant, dans lequel elle explore cette fois le thème du temps qui passe. Elle met en scène une joyeuse bande de personnes âgées, dont les facéties vous feront hurler de rire, mais derrière l’humour se cachent des blessures profondes, et vous finirez à coup sûr cet ouvrage en larmes. J’en reparlerai dans un article, mais sachez déjà que vous pouvez et que vous devez foncer les yeux fermés à la découverte de cette sublime tranche de vie !
  2. « Surface », le dernier roman d’Olivier Norek, accumule les prix littéraires en ce moment et c’est amplement mérité ! Cet ouvrage, pourtant considéré comme un polar, est bien plus qu’une simple enquête. L’auteur ne se contente pas de nous tenir en haleine (même s’il le fait très bien!), mais il nous livre aussi une réflexion des plus fines sur la psychologie humaine, à travers une série de personnages contrastés et très complexes, à commencer par Noémie, capitaine défigurée qui devra réapprendre à s’accepter. L’auteur surdoué nous livre un page-turner intelligent, un livre passionnant et bien plus profond qu’il n’en a l’air.

LES LIVRES DE LA SÉLECTION DE MAI DU PRIX DES LECTEURS POCHE

  1. « Le fleuve de la liberté » est un très bon roman historique, auquel j’ai accordé mon vote ce mois-ci ! J’ai beaucoup aimé cette histoire qui se déroule aux Etats-Unis peu avant la guerre de sécession, et qui aborde le conflit racial sous un angle tout à fait inédit. Ce roman m’aura permis de découvrir un pan passionnant de l’histoire américaine, sur les traces d’une jeune héroïne attachante, May, que l’on voit peu à peu sortir de sa coquille.
  2. « Les cuisines du grand Midwest » est un roman à la construction complexe, une grande fresque ambitieuse tournant autour du thème de la cuisine, qui dresse un portrait mordant de l’Amérique du 21ème siècle, et des différentes classes sociales qui la composent. Malheureusement, malgré certaines qualités, je n’ai pas trop accroché à ce roman, qui manquait selon moi de cohérence et dont les personnages m’ont semblé caricaturaux pour la plupart.

LE DOMESTIC SUSPENSE 

51BWAfis-7L.jpg

J’ai été captivée par ce roman, domestic suspense haletant impossible à lâcher une fois commencé ! Ce roman sous haute tension nous plonge dans une affaire de moeurs, et son thème est particulièrement d’actualité en ces temps post affaire #MeToo. Quand un puissant homme politique qui semble bien sous tous rapports est accusé de viol, qui croire? Plus qu’une enquête, ce roman est hautement psychologique et fait la part belle aux rôles de femmes, qui sont particulièrement mises en valeur. A la fois émouvant et prenant, « Anatomie d’un scandale » nous tient en haleine et nous fait réfléchir en même temps !

LE ROMAN JEUNESSE

41iFH0ZcQCL._SX343_BO1,204,203,200_

Ce roman pour enfants très sympathique m’a fait passer un bon moment, plein d’humour et de tendresse. L’auteure profite d’une histoire universelle, celle de Salomé qui a peut de la rentrée au collège, pour délivrer de beaux messages. Elle milite notamment pour une plus grande représentation des femmes dans l’espace public. Ce roman jeunesse regorge ainsi de portraits de femmes inspirantes, il est parfait pour fournir à votre enfant de beaux modèles qui les guideront et les aideront à grandir !

LA ROMANCE

41Hzibf9HVL-2.jpg

J’ai pris plaisir à retrouver l’univers des bikers de Blandine P. Martin dans une nouvelle histoire d’amour inédite ! Wild Son est un spin-off, de la saga « Wild Crows », qui se centre cette fois sur le personnage de Casey, mais l’on y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de l’auteure : des personnages qui ne mâchent pas leurs mots, et un savant cocktail d’action et de romance. Très sympa !

Un commentaire sur “Bilan : Mes lectures de mai 2019.

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :