Super espions malgré nous

Il y a quelques temps, j’ai été contactée par l’auteure Christine Saba qui me proposait la lecture de son premier roman jeunesse paru aux éditions Poulpe Fictions. Ce n’est pas le genre que je lis le plus, mais j’aime en lire un de temps en temps pour me détendre entre deux lectures plus sérieuses. Je sais qu’en la matière, les parutions des éditions Poulpe Fictions sont des valeurs sûres, des romans pour enfant bien souvent de grande qualité, remplis d’humour et de fantaisie. Il ne m’en fallait pas plus pour accepter l’offre de l’auteure, et c’est ainsi que je me suis retrouvée quelques temps plus tard plongée dans son roman « Super espions malgré nous ».

Merci à l’auteure Christine Saba pour cette lecture. 

L’histoire

Depuis que Nathan a mis les pieds à Londres pour y retrouver sa cousine, des évènements étranges se succèdent, sans parler du comportement plus que louche de sa famille d’accueil. Et si les cousins se trouvaient en fait dans un nid d’espions ? Propulsés, un peu malgré eux, dans une mission de la plus haute importance, ils devront déjouer des cambriolages, de la National Gallery à Buckingham Palace, tout en enquêtant sur leur propre famille !

Mon avis

J’ai bien aimé ce chouette petit roman, divertissant et amusant, qui devrait séduire tous les espions en herbe ! J’ai passé un bon moment à suivre les aventures mouvementées de Nathan et Juliette, deux cousins dont le séjour linguistique à Londres se retrouve bien malgré eux transformé en mission secrète. Car d’étranges choses se produisent depuis la descente d’Eurostar de Nathan.. Un mystérieux gang, les Black Shadows, se trouve toujours sur leur chemin et nos héros, curieux et intrépides, décident d’en savoir plus ! C’est le début d’une série de rebondissements rocambolesques auxquels nous assistons pour notre plus grand plaisir. En tant que lectrice plus âgée, j’ai vu venir la plupart d’entre eux, mais cela ne m’a pas empêchée d’apprécier l’ambiance de ce roman, joyeux cocktail où action et humour se mêlent.

J’ai trouvé ce livre parfait pour les 8-12 ans qui désirent avoir leur dose d’aventure presque comme les grands. Rien ne manque, cette histoire respecte tous les codes habituels des récits d’espionnage : gadgets incroyables à la James Bond, méchants super vilains, ambiance so British et personnages mystérieux qui semblent avoir des choses à cacher… Tous ces éléments sont revisités avec beaucoup d’enthousiasme par l’auteure, qui ajoute un élément essentiel : l’humour loufoque ! Même à mon âge, j’ai ri des dialogues souvent bien sentis. Nos héros ont le don de se mettre dans des situations improbables, et c’est plutôt savoureux. Notons en outre que ce roman se déroule à Londres, dans une série de lieux emblématiques de la capitale. Le dépaysement est donc au rendez-vous ! Le livre est également enrichi des illustrations très visuelles de Mioz Lamine, qui servent parfaitement l’intrigue et permettent de donner vie à nos petits enquêteurs.

Vous l’avez vu, les raisons de vous laisser convaincre ne manquent pas. Ce roman jeunesse est de grande qualité, j’ai pris beaucoup de plaisir à le dévorer le temps d’une soirée, et je vous le conseille sans hésitation pour vos mini-lecteurs, qui passeront un bon moment auprès de ces enquêteurs amateurs.

Super espions malgré nous, par Christine Saba, aux éditions Poulpe fictions (2019), 10 euros. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :