La course de la Mouette

Il y a quelques mois, en avril précisément, je m’étais rendue au cinéma pour découvrir le film « Chamboultout ». Cette comédie dramatique racontait, avec beaucoup d’humour, la vie quotidienne du personnage de Béatrice, interprété avec brio par Alexandra Lamy. Cette héroïne attachante s’efforçait de rester positive chaque jour en dépit de l’accident qui avait causé à son mari des séquelles irréversibles, le laissant aveugle et privé d’une bonne partie de ses capacités neurologiques. J’avais été très émue par ce long-métrage au ton doux-amer, et d’autant plus en apprenant que le film était inspiré d’une histoire vraie, celle de Barbara Halary-Lafond, relatée dans un témoignage, « La course de la Mouette ». J’avais donc ajouté cet ouvrage à ma très longue wishlist mentale, me promettant de le découvrir quand j’en aurais l’occasion. Et celle-ci s’est finalement présentée, puisque j’ai eu la chance de remporter ce livre lors de la dernière Masse Critique Littérature organisée par Babelio ! Je vous en parle aujourd’hui.

Merci aux éditions Points et à Babelio pour cette lecture reçue dans le cadre de l’opération Masse Critique.

L’histoire

Un banal accident de scooter à 20 km-heure. Jean-Louis Halary, sportif accompli plonge dans un état neurologique végétatif. Pour sa femme Barbara et leurs cinq enfants, tout bascule. Tout s’arrête mais tout doit continuer : celui qu’on surnomme la Mouette va déjouer les pronostics, sortir du coma. Réapprendre à vivre, redéployer ses ailes, désormais aveugle. Infatigable, Barbara accompagne la résurrection de son homme.

Mon avis

J’ai été très touchée par ce témoignage, tout aussi émouvant que le film qu’il a inspiré ! ,Barbara Halary-Lafond nous livre pudiquement son histoire, et j’ai été très émue par le destin de cette battante, héroïne du quotidien qui mène tout de front. Avec son mari Jean-Louis, ils formaient un couple fusionnel, à qui tout réussissait et dont l’union avait été couronnée de 5 beaux enfants.. Du moins jusqu’à l’accident, qui a tout fait basculer. Par un cruel coup du sort, Jean-Louis s’est retrouvé du jour au lendemain au seuil de la mort, victime d’un traumatisme crânien dévastateur. Après plusieurs mois dans le coma, Jean-Louis devra tout réapprendre, aidé par sa femme, à l’énergie infatigable. Il ne retrouvera jamais toutes ses capacités, neurologiques surtout, et c’est sa nouvelle vie avec ce mari « différent » que Barbara nous raconte dans ce beau témoignage, qui constitue un magnifique exemple de résilience.

L’histoire de Barbara et Jean-Louis est triste, c’est celle d’un monde qui bascule, d’une vie parfaite qui vole en éclats et ne sera plus jamais comme avant. Mais c’est avant tout une histoire pleine d’espoir, véritable éloge de la ténacité qui prouve que rien n’est impossible à qui y croit vraiment. Barbara Halary-Lafond nous raconte le combat  qu’elle n’a jamais cessé de livrer pour aider son mari envers et contre tout alors même que les médecins lui disaient que Jean-Louis était condamné à rester un légume toute sa vie. J’ai été très impressionnée par l’énergie de ce petit bout de femme, capable de soulever des montagnes par la force de son amour. On ne peut qu’être touché, impressionné, voire même boosté par son courage et son optimisme alors même que tout semblait perdu. C’est une véritable leçon de vie que nous donne l’auteure dans son témoignage, « La course de la Mouette ». Ce livre nous montre à quel point la vie est précieuse, nous invite à nous concentrer sur l’essentiel et à profiter de chaque instant, de chaque moment en famille, tant que nous le pouvons encore, parce que nous ne pouvons jamais savoir de quoi demain sera fait. Ce livre est un véritable hymne à la vie, mais aussi à la solidarité. Barbara et Jean-Louis n’ont en effet pas été seuls pour mener ce combat. Ils ont été à chaque moment entourés et aidés par leurs proches, qui les ont porté quand il le fallait. Dans une société de plus en plus individualiste, ce témoignage nous rappelle le bien que l’on peut se faire les uns aux autres, et l’importance de l’amitié dans nos vies.

« La course de la Mouette » n’est pas une fiction, tout y est vrai, et c’est ce qui rend ce récit aussi puissant. Pas de fioriture ici dans le style ou dans la plume, tout est écrit de façon simple et efficace, mais avec une bonne dose d’authenticité. J’ai ressenti à chaque page, à chaque ligne, l’amour infini que l’auteure porte à son mari, à qui elle rend ici un magnifique hommage littéraire. Avec pudeur toujours mais non sans sincérité, Barbara Halary-Lafond se livre sur son long combat, sur ses moments de doutes, de désespoir parfois. Elle ne nous épargne rien de son cheminement pour se faire à cette nouvelle vie, du déni à la colère en passant par l’acceptation. Elle nous raconte les montagnes qu’elle a déplacées pour que Jean-Louis puisse retrouver une partie de ses capacités, et les aménagements difficiles qu’ils ont dû mettre en place pour pouvoir continuer de vivre en famille, avec ce mari dont les besoins sont désormais spécifiques. Elle nous confie aussi ses espoirs, son envie de retrouver un jour l’amour, que quelqu’un prenne soin d’elle comme elle ne cesse de prendre soin de ceux qui l’entourent. Elle nous parle de la tendresse et de l’affection qu’elle ressentira toujours pour celui qui a été son âme soeur, et qui, aujourd’hui, est redevenu un grand enfant, qui a oublié presque tous les moments qu’ils ont partagé.

J’ai été très marquée par ce témoignage, j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour les membres de cette famille malmenée par le destin, qui apparaissent profondément attachants. J’ai passé un très bon moment avec cette lecture, certes forte en émotions, mais aussi réjouissante, dans la mesure où elle nous incite à ne jamais baisser les bras, quelle que soit l’épreuve à laquelle on est confrontés. Je pense que ce témoignage sera d’une très grande utilité, à la fois à ceux qui ont traversé une épreuve similaire et à ceux qui veulent profiter d’une magnifique leçon de vie et d’espoir.

La course de la Mouette, par Barbara Halary-Lafond, aux éditions Points (2019), 7 euros 10.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :