Un + un = cinq… Et plus encore!

Voici encore un ouvrage autoédité que j’ai eu envie de découvrir suite à un avis positif lu sur la page Les lectures de Ninon et Nanou, véritable mine d’or en matière de recommandations de romans indés! Le résumé de cette comédie familiale m’a tout de suite attirée, notamment parce qu’il me rappelait l’intrigue d’un film américain nommé « Instant Family », que j’avais vu il y a quelques mois et qui m’avait fait passer un très bon moment malgré quelques clichés. J’étais donc curieuse de me plonger dans un livre abordant le même thème  (celui des familles d’accueil),  à la sauce française et sans doute de façon plus réaliste! J’en ai eu l’occasion grâce à l’auteure, Gwenaëlle Delange, qui m’a fait parvenir son roman en version numérique.

Merci à l’auteure Gwenaëlle Delange et à Simplement Pro pour cette lecture.

L’histoire

Sophie, pétillante trentenaire à qui la vie sourit, voit son avenir bouleversé le jour où elle comprend que son désir de maternité ne deviendra jamais réalité. De la lumière, elle glisse dans la noirceur malgré son métier de professeur de français et l’amour de son mari Éric. Ses certitudes deviennent des doutes. Sa joie de vivre s’éteint. Et ses rêves meurent avant même d’avoir vécu. Alors, que faire quand Éric la bouscule avec son projet un peu fou d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie au cœur d’un petit village auvergnat à l’agonie ? Et comment réagira-t-elle lorsque sa route croisera celle d’Alexandre, Matis et Ariane, trois enfants écorchés par la vie ?
On n’est jamais à l’abri de rencontrer le bonheur… surtout quand il s’additionne !

Mon avis

J’ai beaucoup aimé cette histoire toute douce, qui nous délivre un beau message d’espoir ! L’histoire est celle de Sophie et Éric, un couple qui a tout pour être heureux à l’exception d’une chose : un enfant. Des années de vaines tentatives ont plongé Sophie, personnage très attachant, dans une dépression dont elle sort difficilement. Lorsque nous les rencontrons, le couple décide de prendre un nouveau départ à la campagne, où Éric a l’opportunité d’enfin ouvrir la boulangerie dont il a toujours rêvé. Nous les accompagnons pas à pas dans cette nouvelle aventure, mais aussi dans le nouveau défi qu’ils décident de relever : devenir la famille d’accueil  d’une fratrie qui n’a pas été épargnée par la vie. Du jour au lendemain, ou presque, ce couple aimant et généreux se retrouve à héberger trois enfants âgés de 7 et 15 ans. Et malgré leur bonne volonté, ce ne sera pas de tout repos !

Cette jolie tranche de vie aborde le thème des familles d’accueil, avec beaucoup d’espoir et d’optimisme, mais sans jamais l’oublier le réalisme. Tout n’est pas tout rose dans ce roman, et l’auteure ne nous cache jamais les difficultés traversées par cette famille en construction. Pour nous en faire part, elle alterne entre 2 narrateurs : Sophie et Alexandre, l’aîné des enfants, qui a vécu des choses trop dures pour son âge et a bien du mal à baisser sa garde face à des inconnus. J’ai beaucoup aimé cette narration en alternance, dans la mesure où elle nous permet d’avoir le point de vue de chacun et de nous rendre compte des difficultés vécues par les uns et les autres. Comment redevenir un enfant lorsque l’on a trop longtemps dû jouer le rôle de l’adulte à la maison? Comment donner de l’affection à un enfant méfiant, qui vous rejette en bloc ? Il faudra du temps à ces 5 personnages pour apprendre à former une famille ensemble, et j’ai pris beaucoup de plaisir à les accompagner dans ce cheminement, dont nous suivons les différents étapes dans un savant mélange d’humour et d’émotion.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère familiale qui règne dans ce roman rafraîchissant et rempli de bons sentiments. L’histoire se passe dans un cadre paisible, celui d’un chaleureux petit village auvergnat, peuplé d’une galerie de personnages secondaires tous plus attachants et savoureux les uns que les autres. « Un + un = cinq…Et plus encore! » est un roman particulièrement lumineux, rempli d’optimisme et d’enthousiasme, et cela fait du bien d’en lire de temps en temps. D’autant que sous ses airs légers, ce roman feel good met en lumière sans en avoir l’air deux problématiques d’actualité : la difficile odyssée des enfants placés, trimballés de famille d’accueil en famille d’accueil, mais aussi le déclin progressif des campagnes françaises. Véritable conte de fées des temps modernes,  ce roman rempli de bons sentiments se termine en beauté par un happy ending savoureux. Vous l’aurez compris, c’est une très belle histoire, une tranche de vie remplie de douceur et d’émotion, qui vous redonnera le sourire à coup sûr.

Un + un = cinq… Et plus encore!, par Gwenaëlle Delange (2019), autoédité chez Librinova, 3 euros au format numérique.

2 commentaires sur “Un + un = cinq… Et plus encore!

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :