Le roman de Molly N.

La beauté de l’aventure Lectrice Charleston 2020, c’est que, bien que tous les romans  reçus soient de véritables claques littéraires, chacun d’entre eux est totalement différent du précédent ! Dans le cadre de cette aventure, « Le roman de Molly N. » est le troisième roman que j’ai eu la chance de découvrir bien avant sa sortie, et contrairement aux deux premiers, il ne s’agit pas du tout d’un roman historique. Au contraire, impossible de trouver sujet plus actuel que celui de ce roman, qui nous replonge dans les attentats terroristes ayant ébranlé Paris en 2015. Vous l’aurez compris, cette lecture forte et marquante ne laissera personne indifférent. Si vous voulez en savoir plus sur ce roman qui paraît aujourd’hui, lisez ce qui suit.

L’histoire

De l’enquête journalistique à la biographie romancée…

Pour ses amis, sa famille, ses voisins, Molly Norris a disparu en septembre 2010. En quelques jours, presque toute trace de son passage sur Terre a été effacée. Elle a intégré le programme de protection des témoins du FBI. Trempait-elle dans un sombre trafic de traite humaine, s’était-elle attaquée à un malfrat trop influent ? Non, Molly était caricaturiste et elle a pris parti en pleine polémique sur les représentations du prophète Mahomet. Son dessin est devenu viral, les menaces de mort ont afflué, son monde s’est emballé. Cela va faire 10 ans qu’elle a disparu. Un destin pour lequel Sophie Carquain, romancière et journaliste, s’est passionnée.

Mon avis

« Le roman de Molly N. » est un véritable OVNI littéraire. Ce livre singulier n’est ni vraiment une fiction, ni vraiment une biographie, plutôt un subtil mélange des deux. L’auteure, Sophie Carquain, s’est en effet intéressée à l’existence aussi incroyable que méconnue de Molly Noris, une caricaturiste américaine dont la vie a basculé suite à la publication d’un cartoon ironique ayant pour thème la représentation du prophète Mahomet. Comme les caricaturistes de Charlie Hebdo, dont certains ont connu le triste sort que l’on sait en janvier 2015, la vie de Molly Norris a été mise à prix par les terroristes. C’est à cette femme depuis lors privée d’existence publique et condamnée au silence que l’auteure désire redonner une voix. Elle explique ainsi sa démarche:

« Il m’a fallu faire face à cette situation inédite : écrire la biographie romancée de quelqu’un qui vit encore mais n’existe plus sous son vrai nom. Je suis donc partie en quête d’informations (vraies) j’ai utilisé tout ce que j’ai pu, puis, quand plus rien n’était disponible, j’ai basculé dans le roman. Quand l’enquête tourne court, alors, c’est la romancière qui vient au secours de la journaliste. Tout est vrai. Et tout est inventé. Ce livre est aussi le récit d’une enquête. » Sophie Carquain

J’ai beaucoup aimé cet ouvrage, d’une grande intensité littéraire, un ouvrage courageux puisqu’il a le mérite d’évoquer un douloureux thème d’actualité : le terrorisme. A travers l’histoire de Molly Norris, l’auteure évoque ce qui restera sans doute le plus grand traumatismes du 21ème siècle. Comme Sophie Carquain le dit si bien, il y a un avant et un après les attentats, et c’est ce changement profond dans notre société que l’auteure se propose d’explorer. Cependant, dans ce roman, la petite histoire se mêle à la grande et nous suivons tout autant le drame intime vécu par Molly Norris que le drame universel vécu par l’ensemble de la nation. Sophie Carquain est par ailleurs journaliste, et cela se ressent dans son écriture : ce roman est construit comme une enquête particulièrement dynamique, ce qui le rend d’autant plus  percutant. « Le roman de Molly N. » est un livre prenant, qui se lit en apnée, d’autant plus qu’il est servi par une plume fluide, qui va droit au but.

J’ai beaucoup aimé le style d’écriture hors du commun de l’auteure, et le ton  parfois très introspectif de ce roman. L’auteure, en nous faisant part des nombreuses recherches qu’elle mène, mais aussi des réflexions qui lui viennent tout au long du processus d’écriture, lie sa propre existence à celle de Molly, un « personnage » réel qui a habité Sophie Carquain tout au long de la rédaction. « Le roman de Molly N. » est un ouvrage intéressant pour un million de raisons, l’une d’elles étant qu’il nous donne accès comme rarement à l’intimité d’un écrivain. J’ai trouvé cela assez passionnant de découvrir les coulisses de la rédaction de ce livre, et de prendre conscience de l’impact qu’un roman peut avoir sur la vie de celui qui l’écrit. Cette particularité m’a beaucoup plu, elle est sans nul doute l’un des atouts de cet ouvrage, qui vous fera découvrir le destin hors du commun de Molly Norris, à la frontière de la réalité et de la fiction.

Sophie Carquain, l’auteure, fait de Molly Norris un magnifique personnage de roman, que l’on ne pourra pas oublier de sitôt. Le destin de cette femme, dont la vie bascule du jour au lendemain, est aussi saisissant qu’anxiogène. J’ai été très marquée par le sort de cette antihéroïne qui se retrouve presque du jour au lendemain confrontée à l’impensable. Bien que Molly, qui ne peut s’empêcher de faire preuve d’une ironie mordante et d’un humour parfois blessant, soit loin d’être une héroïne lisse, elle s’est avérée un personnage très attachant, que j’ai tout simplement adoré suivre. L’auteure ressent beaucoup d’empathie pour son personnage, et celle-ci est communicative. Impossible de ne pas se mettre à la place de l’héroïne dans ce roman qui prend aux tripes. Que feriez-vous si, comme Molly Norris, vous étiez contraints du jour au lendemain de tirer un trait sur tout ce qui compose votre existence, pour mener une vie de reclus condamné à la fuite éternelle? L’auteure imagine l’errance de Molly N. et nous fait partager les doutes et les angoisses de ce personnage dont la vie est menacée à chaque instant. Ce roman est donc une lecture très intense sur le plan émotionnel, qui peut s’avérer choquante à certains moments.

« Le roman de Molly N. » est un subtil  mélange de thèmes brûlants (le terrorisme, la liberté d’expression, les attentats), et de thèmes universels. Ainsi, la relation conflictuelle entre Molly et sa fille adolescente Grace est elle aussi au coeur de l’ouvrage. Même si cette thématique semble plus banale en apparences (il y a de nombreux livres traitant du lien mère-fille, mais beaucoup moins abordant le thème de la fatwa), elle est remarquablement bien explorée par Sophie Carquain. Les passages traitant du lien entre Molly et Grace ont à mes yeux toute leur importance, puisqu’ils permettent de complexifier encore davantage la psyché de l’héroïne. En effet, en plus d’être une militante capable de mettre sa vie en danger pour ses convictions, Molly est aussi une mère qui doit s’efforcer de protéger sa fille, et s’efforce du mieux qu’elle peut de concilier ces deux aspects opposés de sa personnalité. A mes yeux, ce dilemme est aussi l’une des forces d’un roman qui, décidément, ne manque pas de points forts !

En bref

Véritable coup de poing, cet ouvrage laissera un impact fort sur son lecteur, qui, au-delà de la fiction, se retrouvera confronté à ses propres angoisses et souvenirs sombres. Particulièrement d’actualité en cette sombre époque où les attentats se multiplient, « Le roman de Molly N. » est un ouvrage courageux qui milite pour la liberté d’expression, et qui rend un magnifique hommage aux esprits libres et indomptables. Sophie Carquain y dresse le portrait, entre réalité et fiction, d’une héroïne inoubliable, dont l’histoire ne pourra laisser indifférent.

Ce mois de mars, avant ma découverte de ce nouveau roman donc, j’étais déjà partie à la rencontre de Sophie Carquain pour une dédicace lors du salon Livre Paris. Je voulais à l’époque lui faire signer son ouvrage « J’aimerais te parler d’elles », un magnifique document jeunesse co-réalisé avec la dessinatrice Pauline Duhamel (que l’on retrouve sur la deuxième photo). J’avais trouvé mon échange avec l’auteure très enrichissant ! 

Le roman de Molly N., par Sophie Carquain, aux éditions Charleston (2020), 19 euros.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :