Rendez-vous au café du bonheur

J’attendais beaucoup de ce nouveau roman reçu dans le cadre de la formidable aventure des Lectrices Charleston. Le résumé laissait présager un feel good book comme je les aime, et j’étais donc très impatiente de m’y plonger, surtout après plusieurs lectures fortes en émotion. Je n’ai pas été déçue ! Ce roman, arrivé dans ma vie de lectrice à un moment chargé pour moi (celui des examens à l’université), m’a offert le réconfort dont j’avais besoin. J’ai été conquise du début à la fin par cette histoire pleine de bons sentiments et son ambiance si particulière. « Rendez-vous au café du bonheur » sort aujourd’hui en librairie et si j’étais vous, c’est une parution que je ne manquerais pas !

Merci aux éditions Charleston pour cette lecture.

L’histoire

Evie Flynn a toujours été le mouton noir de sa famille si parfaite : une rêveuse, vagabonde dans l’âme, contrairement à ses soeurs aînées. Elle s’est d’abord rêvée actrice, puis photographe et chanteuse, mais sans grand succès. Lassée de ces échecs, elle s’est construit une vie raisonnable : entre un travail qu’elle déteste et un fiancé très terre à terre (pour ne pas dire ennuyeux), elle regarde sa vie défiler sous ses yeux. Mais quand sa tante préférée décède dans un accident de voiture, lui léguant le petit café qu’elle tient sur le port de Carrawen Bay, Evie n’hésite pas longtemps avant de tout plaquer pour vivre pleinement cette aventure…

Mon avis

J’ai passé un excellent moment avec ce roman, qui est tout simplement un parfait feel good ! « Rendez-vous au café du bonheur » est une petite pépite qui fleure bon la douceur et la positivité, un roman aussi délicieux que les pâtisseries qui y sont mentionnées. J’en ai savouré chaque page, impatiente de poursuivre ma lecture, mais désireuse de faire durer le plaisir, tant j’y trouvais une sacrée dose de bonne humeur… J’ai lu ce roman durant une période chargée pour moi, et il s’est avéré la lecture de circonstance, celle dont j’avais besoin pour me détendre et me plonger dans une ambiance cocooning à souhaits le soir venu. Laissez-moi vous en dire plus…

Lorsque l’histoire commence, Evie, l’héroïne, est une jeune femme qui a laissé tous ses rêves de côtés et s’est rangée, bien malgré elle. Elle s’apprête à entamer une formation qui ne le passionne pas et vit auprès d’un homme très raisonnable, dont elle est loin d’être folle amoureuse. Tout va changer pour elle lorsque sa tante adorée décède subitement en lui laissant les commandes du « Café de la Plage » qu’elle tenait en Cornouailles, et qui représente aux yeux d’Evie bien plus qu’un simple restaurant. Notre héroïne décide de tout plaquer pour s’y rendre et assumer ses nouvelles responsabilités de patronne. Pour elle, c’est le début d’une grande aventure, qui ne sera pas de tout repos, mais lui permettra de se trouver… Dans ce genre de roman, il est essentiel d’accrocher avec l’héroïne, surtout lorsque comme ici, elle joue le rôle de narratrice, sous peine de passer un moment pénible, loin de la détente promise. Heureusement, pour moi, ça a été le cas, et plutôt deux fois qu’une ! J’ai tout simplement adoré Evie, à qui je n’ai eu aucun mal à m’attacher, dès le premier chapitre. Cette jeune femme est pétillante, sincère, et m’a plusieurs fois fait sourire grâce à son naturel rafraîchissant. Elle m’a fait penser aux héroïnes de Sophie Kinsella, ma référence absolue en matière de chick-lit. Croyez-moi, il s’agit donc d’un fameux compliment ! Et effectivement, j’ai vu des similitudes entre ce roman et son univers que je chéris tant. Un même charme à l’anglaise, un même humour décapant, une héroïne irrésistible qui a le don de se mettre dans des situations impossibles…Mais l’auteure, Lucy Diamond, a aussi son propre style, et celui-ci vaut vraiment le coup d’être découvert ! En effet, elle a une plume pleine d’humour et de tendresse, un talent indéniable pour croquer les situations et créer de vrais moments de comédie. J’espère que ses autres romans trouveront leur chemin vers les librairies francophones. C’est tout le mal que je leur souhaite!

Bien que j’aie adoré voir Evie s’épanouir petit à petit grâce à la gestion du café de la plage, cette héroïne n’est pas la seule chose qui m’ait fait craquer dans l’histoire, loin de là. Les personnages secondaires, d’abord, ne sont pas en reste. C’est tout un petit monde qui gravite autour du Café de la Plage, une bande de héros, attachants pour certains, excentriques pour d’autres, que j’ai pris plaisir à suivre et qui nous gratifient de quelques moments hauts en couleur. Le Café lui-même est un personnage à part entière, un lieu propice aux secondes chances et où tout semble possible. Mais le charme de cette histoire réside vraiment dans son atmosphère.  Les descriptions de la nature anglaise et des paysages sauvages des Cornouailles contribuent à créer une ambiance douce, paisible, et dépaysante. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi bien en lisant un roman. La magie du Café du Bonheur a opéré sur moi! Je vous invite donc chaleureusement à découvrir à votre tour ce roman qui, s’il n’a peut-être pas l’intrigue la plus originale du monde, est au moins un « feel good book » très réussi, un plaisir coupable aussi réconfortant qu’un bon téléfilm de Noël ! Bons moments garantis.

Rendez-vous au café du bonheur, par Lucy Diamond, aux éditions Charleston (2020), 22 euros 50.

Un commentaire sur “Rendez-vous au café du bonheur

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :