Le crocus jaune

Mon aventure Lectrice Charleston se poursuit et les belles découvertes s’enchaînent ! Ce roman, à paraître aujourd’hui, aborde quant à lui la thématique de l’esclavage. Un sujet dur, mais aussi un pan de l’histoire américaine qui m’intéresse tout particulièrement. C’est donc avec enthousiasme (et séduite par la magnifique couverture!) que je me suis lancée dans cette lecture, qui s’annonçait forte en émotions. Je n’ai pas été déçue. Critique.

L’histoire

Première moitié du XIXe, État de Virginie, États-Unis

À sa naissance, Lisbeth est enlevée à sa mère pour être confiée à Mattie, une esclave, qui se voit contrainte de se séparer de son propre bébé pour devenir la nourrice de l’enfant. Une relation intense, qui va influencer leurs vies pendant des décennies, se développe entre elles et Lisbeth trouve, auprès de Mattie et des siens, sa famille de coeur. Mais un tel lien entre deux personnes que tout sépare est-il vraiment sans conséquence ?

Mon avis

Dans ce roman intime et émouvant, nous découvrons les destins croisés de deux femmes que tout oppose, si ce n’est l’attachement qu’elles se portent. Lisbeth, jeune fille issue d’une riche famille de planteurs, a été élevée par Mattie, sa nourrice, une esclave noire appartenant à sa famille. Nos deux héroïnes, qui n’ont rien en commun, sont pourtant unies par un lien fort, fusionnel, presque filial. J’ai été émue par la belle relation qui se tisse entre elles, par delà les différences. L’auteure Laila Ibrahim, dont c’est le premier roman, nous décrit très bien l’amour qui les unit et arrive à nous émouvoir en dressant le portrait de ces deux femmes fortes qui auront, chacune à leur manière, des défis à relever dans l’existence. Si Mattie se bat pour sa liberté et celle de ses enfants, à une époque où les Noirs ne sont pas encore considérés comme êtres humains à part entière, Lisbeth, quant à elle, va tenter en grandissant d’échapper à la pression exercée par sa famille traditionaliste, et de lutter pour ce qu’elle croit être juste. J’ai aimé assister à la prise de conscience progressive de cette jeune femme, au départ assez naïve, qui se libère peu à peu des carcans de la sociétés de son époque et milite pour un traitement plus humain de ceux qu’elle considère comme des membres à part entière de sa famille.

Je me suis attachée à chacune des deux héroïnes. J’ai apprécié la modernité de Lisbeth,   jeune femme que l’on voit mûrir peu à peu jusqu’à prendre son destin en mains. Et j’ai surtout admiré le courage de Mattie, une femme qui inspire le respect. Débordante d’amour et de bonté, elle est prête à tout pour protéger les siens et leur offrir une vie meilleure. Plus que le portrait de deux femmes, ce roman est avant tout la peinture d’une époque. Nous plongeons véritablement dans le Sud des Etats-Unis au 19ème siècle, un temps pas si éloigné du nôtre et pourtant… À travers l’histoire de Mattie, nous découvrons l’existence peu enviable de ceux qui sont considérés comme des moins que riens, qui sont au mieux méprisés par leurs maîtres, au pire, fouettés et maltraités. Il y a des passages assez durs dans ce roman, mais c’est en même temps une lecture nécessaire, qui nous fait prendre conscience du chemin parcouru. Je suis toujours sensible au thème du racisme en littérature, j’aime en apprendre plus sur les défis qu’a dû affronter le peuple noir, et j’ai été servie avec ce roman, qui m’a semblé très instructif. Je le verrais d’ailleurs bien adapté au cinéma. Bien que le thème abordé soit sombre, ce roman est pétri d’humanité, de bienveillance. Il y a bel et bien une note d’espoir dans cette histoire, à travers la relation si particulière qui unit Lisbeth à sa nourrice Mattie, nous montrant qu’une réconciliation est toujours possible.

Le crocus jaune, par Laila Ibrahim, aux éditions Charleston (2020), 19 euros 90.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :