Hello, sunshine

Hier, j’ai eu la joie de prendre part à nouveau au Book Club virtuel organisé par la collection Le Cercle Belfond ! Après quelques mois de pause, j’ai pris plaisir à retrouver ce rendez-vous pour moi incontournable qui me permet d’échanger avec d’autres lectrices passionnées autour des très chouettes romans féminins édités dans cette collection. Cette fois, le livre à l’honneur était « Hello, sunshine », une récente parution qui m’a tout simplement enchantée. J’ai été charmée de bout en bout pour ce feel good book drôle et sincère ! Il est maintenant temps pour moi de vous en dire plus…

Merci aux éditions Belfond pour cette lecture.

L’histoire

Quand une top chef made in YouTube devient le plus gros bad buzz de l’histoire de la cuisine ! Tout en émotion et en humour, un roman savoureux qui prône le retour au vrai, à la famille et au goût des bonnes choses.

À trente-cinq ans, Sunshine Mackenzie est à la tête de la chaîne YouTube la plus trendy du moment. Entre sa célèbre émission de cuisine  » A Little Sunshine « , ses millions de followers, son loft à Tribeca et son amoureux parfait, la vie de la jeune femme a tout d’un conte de fées. Jusqu’au jour où la chantilly retombe : un troll révèle que la belle est une usurpatrice, une  » chef  » tout juste capable de faire cuire un œuf. Pire encore : des photos d’elle occupée à tromper son époux enflamment la toile…

Bye-bye les followers, les sponsors, le mari, le loft à crédit ! Devenue persona non grata à New York, Sunshine n’a plus qu’à rentrer piteusement au bercail, dans les Hamptons, et à entamer sa quête de rachat. Apprentissage auprès d’un chef aussi étoilé qu’intransigeant, mea culpa familial, tentative de reconquête amoureuse : Sunshine trouvera-t-elle enfin la recette magique ?

Mon avis

J’ai vraiment passé un délicieux moment en compagnie de cette lecture! Pour clôturer un mois de mars assez peu productif en terme de lectures, j’ai opté pour un roman léger, que je pourrais dévorer en un clin d’oeil. Et j’ai fait bonne pioche! J’ai tout simplement adoré ce roman plein de peps, d’humour et d’authenticité. Une vraie lecture détente au propos pourtant plus sérieux qu’il n’y paraît…

Ce roman commence comme une chick-lit. Sunshine, 35 ans, se réveille dans un merveilleux loft à New York aux côtés de son parfait petit ami. La jeune femme est une Youtubeuse culinaire qui connaît un grand succès et vient de décrocher un contrat pour animer sa propre émission à la télé. Tout va bien pour elle à première vue…Sauf qu’un piratage de son compte Twitter révèle que son existence entière est basée sur un mensonge. La célèbre cuisinière ne sait en fait même pas se faire cuire un oeuf! Et c’est loin d’être la seule tromperie de Sunshine…Ce roman va nous raconter la descente aux enfers de cette vraie-fausse cheffe et son chemin vers la rédemption. Le ton reste drôle et plein d’humour : Sunshine nous raconte sa propre histoire avec énormément d’autodérision et bien que cette antihéroïne puisse être très agaçante, je me suis vite attachée à elle. Je l’ai trouvée humaine : elle est loin d’être parfaite, mais reconnaît ses erreurs, mûrissant de plus en plus à mesure que les pages se tournent.

Peu à peu, nous comprenons comment la jeune femme s’est laissée aveugler par la vie de paillettes qui lui était promise, et a renié d’où elle venait, perdant de vue les valeurs les plus importantes. L’histoire de Sunshine m’a semblé juste et authentique : rattrapée par ses mensonges, notre héroïne va devoir faire amende honorable et éviter de retomber dans ses vieux travers. Cette histoire, au ton drôle et divertissant, nous pousse à nous interroger sur l’honnêteté : embellir sa vie sur les réseaux sociaux, est-ce vraiment mentir? Oui à partir du moment où l’on commence à prétendre être quelqu’un d’autre… Sous sa légèreté apparente, « Hello, sunshine » est un roman qui met le doigt sur une grande problématique à notre époque, où les apparences comptent plus que jamais. Ce livre, tout en restant léger et positif, livre une critique acerbe des réseaux sociaux et de l’hypocrisie qui y règne. Le ton de Laura Dave, l’auteure, est bienveillant et jamais moralisateur. Avec malice, via la trajectoire de Sunshine, elle nous pousse à nous détacher des réseaux sociaux et à nous remettre en question sur nos agissements  dans cette société hyperconnectée.

« Hello, sunshine » est un roman rafraichissant, une belle histoire comme je les aime  prônant la simplicité, l’authenticité et les valeurs familiales ! C’est en effet en se réconciliant avec sa soeur, avec qui elle était en froid depuis des années, que Sunshine va arriver à prendre du recul en se recentrant sur ce qui compte vraiment… Les personnages secondaires sont extrêmement bien travaillés : chacun d’entre eux a un caractère complexe, des failles intelligemment exploitées par l’auteure. J’ai eu un coup de foudre pour Steph, la nièce de 6 ans de Sunshine, une gamine au charme désarmant et au regard plus lucide que celui de beaucoup d’adultes ! Mais elle n’est pas le seul personnage touchant : je me suis sentie bien auprès de chacun d’entre eux, et j’ai aimé l’ambiance familiale de cette petite ville des Hamptons. « Hello, sunshine » a été pour moi un concentré de bons sentiments : un roman humain, intelligent, divertissant, bienveillant, qui vous emporte dans sa bulle de bonne humeur tout en vous poussant à réfléchir sur votre propre vie. Je ne peux que vous recommander cette belle histoire traitant de rédemption et de secondes chances !

Hello, sunshine, par Laura Dave, aux éditions Belfond, collection Le Cercle (2019), 20 euros.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :